Cameroun – Lutte contre Boko Haram: Le chef des opérations du comité de vigilance de Kerawa tué au Nigéria

Naga Hamidou prenait part à une expédition punitive dans la localité frontalière de Kreda-Wallé.

Engagé dans la guerre contre la secte terroriste Boko Haram, le Cameroun vient de perdre un de ses vaillants combattants. Le chef des opérations du comité de vigilance de Kerawa est mort au combat le 23 septembre 2016. Naga Hamidou prenait part à une opération dans la localité de Kreda-Wallé (située entre Kerawa et Djimini) au Nigéria, informe notre confrère Guibaï Gatama qui suit de très près la situation dans la Région de l’Extrême-Nord.

Selon le directeur de publication du journal L’Oeil du Sahel, l’expédition  punitive s’est soldée par la mort de 2 combattants de Boko Haram, la capture de 4 autres et la saisie  de 160 têtes de bœufs et 270 chèvres. Le «redouté» Naga Hamidou meurt à l’âge de 55 ans. Il laisse 2 veuves et 12 enfants éplorés.

Les Comités de vigilance sont constitués de civils. Ils assurent la sécurité dans diverses localités de la Région de l’Extrême-Nord. Ce sont des patriotes qui s’illustrent par leur courage et leur héroïsme. Grâce à leurs actions, de nombreux attentats ont été déjoués et des infiltrations des terroristes mises en échec. Les plus hautes autorités du pays reconnaissent l’importance de leur implication dans le combat. Le Président de la République salue leur travail en les récompensant de temps à autre, au moyen de cadeaux en nature et en espèces sonnantes et trébuchantes.