Cameroun, logements sociaux:le plus grand projet immobilier de la cemac « offert » par Yannick Noah

D’après plusieurs sources, les travaux de construction de la cité des cinquantenaires lancés par Philémon Yang à Douala tout récemment marquent l’histoire du plus grand projet immobilier jamais réalisé jusqu’ici en Afrique Centrale. Financé entièrement par le Capitaine actuel de l’équipe de France de Tennis Yannick Noah et son fils Joachim qui évolue en NBA aux USA, le projet de construction de la cité des cinquantenaires connait un financement déjà mobilisé de 64 milliards de Fcfa.
Lorsque le tennisman franco-camerounais avait émis le vœu d’investir au Cameroun, plusieurs personnes avaient semblé croire à un coup de bluff. Yannick Noah, l’une des personnalités aimé par les français et devenu avec la réussite dont on le connait l’un des membres du staff des lions indomptables lors de la coupe du monde 2010, avait surpris le 11 Novembre 2015. Accompagné d’une forte délégation venue de France via un Jet Privé qui atterrira à l’aéroport international de Douala, il prendra la tête d’un cortège, lui-même au volant d’une limousine en direction de Yaoundé pour rencontrer les plus hautes autorités de la république dans le cadre de la finalisation de la mise en œuvre de la construction du projet de logement sociaux de la cité des cinquantenaires.
Après ces rencontres et descendu sur les différents sites accompagnés des ministres de l’habitat et du développement urbain et de plusieurs autorités, Yannick Noah sera de plus en plus convaincu.

S’il faut se féliciter du bon suivi de ce projet par le Ministère de l’habitat et du Développement urbain qui a déjà dans son escarcelle une convention signée entre le Crédit Foncier du Cameroun et MG Constructions (entreprise française dont Yannick Noah est actionnaire), nous devons également relever que les plans et maquettes sont fins prêts depuis lors. Le cabinet d’architecture Bisseck qui s’y attèle rassure qu’il n’y a pas péril en la demeure. Maitre d’œuvre du volet de construction à Yaoundé, le Cabinet Bisseck est doté d’une expertise mondialement connue. Pour information, ce cabinet est à l’origine de la conception des plans de construction de l’hôtel Marriot au Cameroun ainsi que du stade de Japoma qui doit être dédié à Albert Roger Milla, actuel Ambassadeur itinérant et footballeur de renommée internationale. Ayant pris des bureaux dans les locaux de l’hôtel Hilton de Yaoundé, un personnel expérimenté et très assidu s’attèle au quotidien à mettre en œuvre les engagements pris dans un professionnalisme encourageant.

D’après les informations recueillies au Mindhu, la cité des cinquantenaires sera construite en partie dans les villes de Yaoundé et Douala. A Yaoundé où 1 000 appartements sont prévus, la vallée de Djoungolo est le lieu choisi. Par contre à Douala, ville dans laquelle 1050 appartements sont également prévus, l’ancienne cité des douanes a été choisi. Pour le recasement, le gouvernement a prévu renvoyer les actuels occupants du côté de New-Bell. Ce recasement qui coutera la bagatelle somme de 24 milliards de Fcfa a aussi été pris en compte dans le projet.

Spécificités des logements
D’après de bonnes informations, sur les 1 000 logements de Yaoundé, la construction de 500 logements hauts standing a été lancée il y a quelques mois sur le site à Djoungolo. Avec une expertise franco-portugaise, le transfert de technologie est garanti. Les potentiels acquéreurs peuvent même déjà réserver des maisons qui offrent des services de piscine sur le toit, appartements duplex,

grandes terrasses, parkings souterrains, centre commercial, salles de sport et de réception, un parc, etc. Le ville de Yaoundé dans l’attente de cette « illumination » prochaine sera fier de cette érection.