Cameroun - Littérature: Sept mois après avoir reçu le prix panafricain de littérature 2019, le président de la République Paul Biya envoie une lettre de félicitations à la lauréate Djaili Amadou Amal

Cameroun – Littérature: Sept mois après avoir reçu le prix panafricain de littérature 2019, le président de la République Paul Biya envoie une lettre de félicitations à la lauréate Djaili Amadou Amal

La lettre de félicitation du chef de l’Etat a été remise à l’écrivaine le 27 septembre 2019 à Maroua dans la région de l’Extrême-Nord. C’était au cours d’une cérémonie présidée par l’inspecteur général des services régionaux, Oumar Bichair.

Au mois de mars 2019, l’écrivaine camerounaise  Djaili Amadou Amal a remporté le prix panafricain 2019 au salon du livre de Paris pour son ouvrage «Munyal, les larmes de la patience».

[InArticle]

Sept mois après cette distinction, le président de la République Paul Biya a adressé une lettre de félicitation à l’écrivaine. «Cette distinction qui vous honore vient récompenser votre talent d’écrivaine et fait la fierté des auteurs camerounais. Puissent vos prochaines œuvres littéraires connaitre toujours du succès», a écrit le chef de l’Etat à la lauréate.

D’après le quotidien bilingue national Cameroon Tribune édition du 1er octobre 2019, «cette lettre d’encouragement a été solennellement remise à son illustre destinataire le vendredi 27 septembre 2019 par Oumar Bichair, l’inspecteur général des services régionaux. Cette cérémonie a eu lieu à l’esplanade des services du gouverneur».

Le représentant du gouverneur de la région de l’Extrême-Nord a par la même occasion «recommandé à Madame Djaili Amadou Amal de ne jamais baisser les bras et de poursuivre sur la voie qu’elle a si bien tracée. Grace à votre plume, vous avez hissé très haut le drapeau camerounais», a-t-il déclaré.

«Munyal, les larmes de  la patience» est  le troisième roman de l’écrivaine  camerounaise.  C’est l’histoire de trois femmes, victimes de mauvais traitements dans leur foyer conjugal.