Cameroun – Ligue 1. LFPC: Les manœuvres de Semengue pour repêcher Canon

La relégation du Canon sportif de Yaoundé en Ligue 2 fait jaser dans le milieu du football au pays des Lions Indomptables.

 

Le patron de la Ligue de football professionnelle du Cameroun (Lfpc) n’est pas moins impliqué dans les débats. Bien plus, il veut passer à l’action et épilogue sur des contours d’un éventuel maintien en Ligue 1, du club phare de Nkoldongo. Le Pca de la Ligue, Pierre Marie Semengue Ngono (82 ans) a d’ailleurs sa petite idée en tête: Un championnat à vingt (20). Pour donner une chance à la lanterne rouge de la Ligue 1 la saison 2016 – 2017, de se maintenir, il envisage un championnat à vingt (20) clubs la saison prochaine. Le général en seconde section étale son stratagème au cours d’un entretien accordé au site 45fois2.

Augmentation du nombre de clubs en Ligue 1

“Déjà la saison dernière, on avait dit qu’on pouvait augmenter le nombre de clubs en Elite one”, trahit le président du conseil d’administration de la Ligue de football professionnelle du Cameroun au cours d’une interview accordée aux confrères de 45fois2. Il convient tout de même de rappeler, qu’à cette période, le Canon de Yaoundé était également menacé par la relégation en Ligue 2. Le triple vainqueur de la champions league africaine a réussi à se maintenir, miraculeusement. Une année plus tard, les canonniers se font terrasser par le mauvais vent de la descente en Ligue 2 et le Pca de la Lfpc revient avec la problématique d’un championnat à 20 équipes: “Le passage à 20 clubs est presque obligatoire” se lance comme un ballon d’essai, le vieux général d’armées.

On attend tout de même de voir comment rendre cette opération de sauvetage opérationnelle. Cette action va sans aucun doute profiter à Lion Blessé de Fotouni (28 pts)et Racing de Bafoussam (39 pt) respectivement 16e et 17e au dernier classemet Ligue 1. Canon clôture le tableau avec 26 pts.