Cameroun - Libération des militants du MRC: Le bâtonnier de l’Ordre des avocats, Me Charles Tchakounte Patie, salue la libération de Michèle Ndoki

Cameroun – Libération des militants du MRC: Le bâtonnier de l’Ordre des avocats, Me Charles Tchakounte Patie, salue la libération de Michèle Ndoki

L’avocat estime que la décision prise le 4 octobre 2019 par le président de la République, Paul Biya, est «une question de justice».

Me Michèle Ndoki est libre depuis le 5 octobre 2019. La vice-présidente des femmes du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a été libérée après l’arrêt des poursuites à son encontre  décidé par le président Paul Biya.

Une décision saluée par le  bâtonnier de l’Ordre des avocats, Me Charles Tchakounte Patie, qui était également l’avocat de Me Michèle Ndoki.

«Le barreau du Cameroun a toujours été au côté de Me Ndoki. Le barreau du Cameroun défend l’avocate Me Ndoki et non la militante. Le barreau du Cameroun suit depuis les premiers jours de l’arrestation de Me Ndoki l’évolution de sa situation. Je me réjouis aujourd’hui de l’arrêt des poursuites qui s’inscrit me semble-t-il dans la mouvance du grand dialogue national qui vise l’apaisement de la situation sociopolitique au Cameroun», at-il déclaré dans les colonnes du quotidien Le Jour édition du 7 octobre 2019.

Pour lui, «le bâtonnier ne peut que se réjouir de la libération de Me Ndoki, et au-delà d’autres personnes. Il s’agit en définitive d’une question de justice».