Cameroun : les nouvelles cartes d’identité intégreront des puces magnétiques

Le ministre, Secrétaire général de la présidence de la République, procèdera la semaine prochaine au lancement de la nouvelle d’identité nationale. Grande innovation, il s’agira de cartes à puces magnétiques comprenant un microprocesseur. Réputées infalsifiables.

Le nouveau système d’identification qui est déjà en rodage dans l’établissement et la délivrance des nouveaux passeports biométriques envisage l’attribution d’un numéro unique et définitif de CNI à chaque usager dès sa première identification. Rien donc à voir avec l’ancien qui générait plusieurs cas de doublon dans l’attribution des paramètres d’identification.

La nouvelle CNI sécurisée entre donc en droite ligne de la politique gouvernementale de modernisation et de sécurisation de l’état civil camerounais devenu très perméable et en proie à toutes sortes de manipulations. Dans l’optique de la refonte du système d’identification sécuritaire au Cameroun, un comité de douze membres a été créé par arrêté présidentiel le 28 avril 2015. Avec à leur tête, le Délégué général à la Sûreté nationale, les membres issus de différentes administrations publiques et structures compétentes qui constituent son ossature.

La firme Gemalto sera chargée de la fabrication des titres de séjour, cartes de réfugié, de retraité et de la carte nationale d’identité. Le retrait de la circulation des anciennes cartes d’identité se fera de manière progressive.