Cameroun : Les Maires accusés de freiner l’exécution du BIP dans la Région du Nord

Au 30 juin 2016, le taux d’exécution du Budget d’Investissement Public est de 24% dans cette Région. Les maires pointés du doigt.

24% ! Le taux d’exécution du BIP au Nord est loin d’être satisfaisant. C’est le constat fait par le Comité régional de suivi et d’évaluation du BIP réuni le 21 juillet 2016 à Garoua, dans le cadre de sa deuxième session annuelle. L’exécution des Projets d’Investissement Publics affiche un taux aussi faible, en partie à cause de certains Maires, informe L’Œil du Sahelen kiosque le 25 juillet.

«Au cours des travaux, les participants ont dénoncé un manque d’intérêt de certains Maires de la Région, qui n’est pas de nature à favoriser la bonne exécution du BIP. Il a été ainsi préconisé que les Maires soient continuellement sensibilisés sur la nécessité de faire remonter au niveau du contrôleur financier départemental, leur chiffre pour la consolidation départementale des liquidations», lit-on dans le journal.

Parmi les projets inachevés en 2015, il y a la construction des sièges des délégations régionales du Tourisme et des Loisirs, et de la Fonction publique et de la Réforme administrative, la construction du dalot sur le Mayo-Pana, la construction de deux salles de classe au Lycée de Tchontchi, la construction de l’atelier SAR/SM de Lam, la construction d’un hall de vente de poissons de Figuil, la construction de deux salles de classe à l’école publique de Ribao, la construction du centre zootechnique vétérinaire du Mayo-Oulo et la construction du forage de Doumo dans la Commune du Mayo-Oulo.

Situation de l’exécution du BIP au premier trimestre 2016 au Nord.

Exécution du PIB dans la Région du Nord