Cameroun : les entreprises locales raflent 70% des 1ers contrats d’infrastructures de la CAN 2016

Le gouvernement camerounais vient d’attribuer pour un peu plus de 24 milliards de francs Cfa de contrats, dans le cadre de la réhabilitation et l’aménagement des infrastructures sportives en prélude à l’organisation, en 2016, de la Coupe d’Afrique des nations de football féminin.

Les entreprises camerounaises se taillent la part du lion dans ces premiers contrats, avec plus de 17 milliards de francs Cfa dans leur escarcelle, soit environ 70% de l’enveloppe globale. L’entreprise française Alcor Equipements s’adjuge un contrat d’un peu plus de 3 milliards de francs Cfa, contre environ 4,5 milliards de francs Cfa pour deux entreprises chinoises.

Dans le détail, les sociétés camerounaises MAG Sarl, Buns et le groupement Croisière BTP-Roud’Af, construiront les voies d’accès et de contournement du stade omnisport de Limbé (région du Sud-Ouest), respectivement pour 3,8 milliards, 7,6 milliards et 5,4 milliards de francs Cfa, annonce le ministère des Marchés publics.

Au stade Omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, la capitale, la société française Alcor Equipements,spécialiste des tribunes démontables et tribunes mobiles, équipera les gradins en sièges ; pour un montant de 3,07 milliards de francs Cfa. Dans le même temps, la société China Shanxi Construction Engineering s’adjuge un contrat de 1,2 milliard de francs Cfa, pour la réhabilitation de la pelouse et de la piste d’athlétisme.

Toujours à Yaoundé, les terrains d’entraînements qui jouxtent le stade Ahmadou Ahidjo seront également réhabilités, pour un montant total de 3,2 milliards de francs Cfa. Ce contrat a été confié à la chinoise Sinohydro. Selon le ministère des Marchés publics, tous ces contrats doivent être exécutés dans un délai maximum de 8 mois.