Cameroun: Les entrepreneurs se donnent un souffle nouveau au KEC

La première édition de ce qui se présente comme un évènement 100 % start-ups camerounaises, a réalisé avec brio dans la ville de Douala avec un taux de 102 % de participation.

« Comment quitter de l’idée au projet et du projet à l’entreprise », tel était le thème de la première édition du Kaymu Entrepreneurs’ Club (KEC), un évènement promu et organisé par Kaymu, le site de vente et d’achat en ligne du Cameroun. Réunissant et mettant en symbiose les entrepreneurs ayant réussi, les créateurs de start-ups, les porteurs de projet, les incubateurs et aussi des étudiants, le KEC a été pensé et mis en place pour permettre à des créateurs d’entreprises sans cesse nombreux de faire naître et de réaliser leurs projets.
Pour cette édition, quatre personnes ont édifié les 100 invités sur le thème choisi, notamment Bertin Fokou le directeur d’exploitation de l’entreprise Ditex, qui a dressé grâce à un exposé explicite et détaillé les bases de l’entreprise jusqu’à son développement, son essor et son succès grâce notamment à la méthode Canvas. Le deuxième, Thibault Tsimi, publicitaire et planner stratégique a détendu la soirée d’avec ses explications ponctuées d’humour lorsqu’il présentait comment faire d’un produit une marque capable d’être commercialisée et surtout de (sur)vivre au temps. Elise Nyemb, la nappy la plus reconnue au Cameroun surtout avec sa marque So Natural… So Me, a su trouver les mots justes pour montrer comment l’influence communautaire pouvait devenir le vecteur de réussite d’une start-up. Enfin, ses trois présentations ont été résumées dans la concrete-story Kiro’o Games, le premier jeu vidéo 100 % camerounais, représenté par son co-fondateur, Jean-Yves Bassangna.

« Cette 1ère edition est allée au-delà de nos attentes. Les intervenants étaient fascinants, chacun dans leur manière de présenter leur expertise ou leur histoire. La salle était comble, et activement à l’écoute.  Globalement, chez Kaymu, nous avons eu l’honneur de réaliser que la 1ére edition du KEC a apporté de la valeur à tous. Les intervenants ont pu avoir une plateforme leur permettant de mettre en avant leurs compétences ou leurs réalisations, les invités ont eu accès entre autres à du contenu de qualité, et ont pu faire du réseautage de très bon niveau dans le contexte convivial du buffet que nos avons offert après les interventions », s’est réjouie Candace Nkoth Bisseck, country manager de cette entreprise.
Pour les éditions ultérieures, le board management de l’entreprise escompte bien miser sur les éléments qui font  la particularité de cet évènement, notamment le choix du futur thème par les entrepreneurs eux-mêmes ; le choix des axes et aussi la gestion du timing.