Cameroun: Les avocats camerounais dans le gotha africain

L’Ujac a pris part le mois troisième au congrès africain tenu à Kinshasa en Rdc.

L’union des jeunes avocats du Cameroun renaît de ses cendres, comme un sphinx. Bien avant le lancement officiel de ses activités à la fin de ce mois à travers les  journées camerounaises du jeune avocat du 26 au 28 novembre, activités qui seront marquées par un concours de la plaidoirie et les consultations gratuites des prisonniers à travers le concept de cliniques juridiques, l’Union des jeunes avocats du Cameroun (Ujac) a participé les 20, 21 et 22 octobre derniers  au troisième congrès de la fédération africaine des associations et unions des jeunes avocats (Fauja) tenu au palais du peuple de Kinshasa.
Un règlement intérieur a été adopté et un nouveau bureau élu. La délégation s’en est sortie avec les postes de vice-président de la Fauja pour son président Me Daniel Blaise Ngos et trésorier adjoint pour Me Raphael Deugoué. Lors de ce troisième congrès, les « hommes en noir » ont planché sur l’exercice de la profession par les jeunes Avocats en Afrique, leurs statut, expérience et perspectives avec comme intervenant Me Lassiny Camara avocat au Barreau de Côte d’Ivoire, qui était le modérateur, Me Kayudi Misamu Coco, Bâtonnier du Barreau de Kinshasa Matete, Me Adama Soro, Me Thibaut Hollanders de Ouderraen, avocat au Barreau de Bruxelles en Belgique.

Les avocats réunis en congrès ont aussi échangé sur la manière de régler autrement les litiges d’affaire. Notamment l’arbitrage, les règles, les acteurs, outils et diligences de la procédure arbitrale (Ohada et international). A leur retour de Kinshsa, les jeunes avocats du Cameroun ont rencontré le 4 novembre dernier Chemuta Divine Banda, le président de la Commission nationale des droits de l’homme et des libertés (Cndhl). La commission a pris l’engagement d’accompagner l’Ujac dans la réalisation de ce projet à travers son implication dans l’organisation du concours de plaidoirie et les cliniques juridiques projetés au cours des dites journées.