Cameroun: Le tube « Coller la petite » fait le buzz

Le single de l’artiste camerounais Franko transcende toutes les générations au Cameroun jusqu’atteindre d’autres sphères.

C’est comme une hypnose. Le tube « Coller la petite » de l’artiste camerounais Franko, de son vrai nom Frank Kingue, ne laisse pas indifférents les mélomanes, au point où même les plus jeunes n’en démordent pas. Francko a su capter l’attention des Camerounais, en leur donnant quelques conseils pratiques afin de mieux gérer leurs soirées. « A la demande de la foule, je passe cette chanson en boucle aux soirées. Les Camerounais adorent la vulgarité. Ils ont été servis avec « Coller la petite ». Et moi, je me fais beaucoup d’argent lors de mes animations. Que du bonheur !», affirme le DJ Yan, en pleine animation. Les amoureux de la musique sont presque immergés. Sur le web, on fait face à de multiples mix vidéo. A l’exemple des mix « Coller la petite » avec les artistes Lady ponce, Petit pays, Coco argenté, Awilo Longomba, Bana c4, Serge Beynaud, pour ne citer que ceux-là. Les plus inspirés ont complètement changé les paroles en conservant la même mélodie. Ça donne une version du style « Mon ami je dis hein. Vous ne dormez pas ? Le lit vous invite et vous taper le style ?! Récupère la couverture. Caresse ton matelas. Dresse ton drap, remue ton oreiller. Et maintenant colle le sommeil.Coller, coller, coller le sommeil. Zanga, zanga, zanga le sommeil. C’est la natte ?

C’est le fauteuil ? Même si tu es assis dis donc colle le sommeil ». Même les footballeurs s’y mêlent. Le footballeur Alexandre Song avait repris à cœur joie les paroles de « coller la petite », il y a quelques semaines lors d’une de ses sorties privées. Tout comme Didier Drogba, qui a posté une vidéo d’une séquence de danse avec en arrière sonore « coller la petite ». nacks, boîtes de nuit. Au grand mal des petites, les filles. « Franko et son tube là m’énervent. Dans les soirées, nous, les filles, n’arrivons plus à respirer. Tout le monde veut coller la petite», déclare Sonia T., une fêtarde. Avis partagé sur ce hit par Narcisse Pascal, chercheur d’emploi, « J’ai été scandalisé lorsqu’un soir, ma petite nièce me dit : tonton t’a bien collé la petite ? Coller la petite n’a rien d’éducatif. Je souhaite vivement sa censure. Je ne comprends pas pourquoi les gens sont si friands des choses perverses ». En moins de 2 mois, le vidéogramme « coller la petite » posté sur Youtube enregistre déjà près de 700 000 vues. Comme le dit Zack Ayegoue, fervent fan, ce sont « 3 minutes 54 de pure afro-beat avec des lyrics bien posés ». Donc il est clair que la flèche ne cesse de monter. Sur Soundcloud, plateforme de distribution audio, environ 400 000 personnes ont écouté ce single.