Cameroun : le PNUD, le Japon et Israël sensibilisent sur les vertus du sport et la consolidation de la paix

Un séminaire sur le sport comme plateforme de paix se tient ce lundi à Bertoua, et ce jusqu’au 03 novembre 2017, avec la présence d’enseignants, d’encadreurs sportifs des régions de l’Extrême-Nord et de l’Est.

L’Association israélienne Mifalot, l’ambassade d’Israël au Cameroun, la fondation Cœur d’Afrique de Roger Milla et le PNUD organisent un séminaire de renforcement des encadreurs sportifs sur le thème du « sport comme plateforme de paix », à Bertoua, du 30 octobre au 03 novembre.

Ce séminaire s’inscrit dans le cadre du projet « autonomisation des communautés et consolidation de la paix dans les régions de l’Extrême-Nord et de l’Est du Cameroun », financé par le Japon et mis en œuvre par le PNUD.

D’après le communiqué publié par les organisateurs, le séminaire verra la présence de 50 personnels, enseignants et entraîneurs des régions de l’Extrême-Nord et de l’Est, ainsi que des enfants et des jeunes vivant à Bertoua.

La région de l’Est abrite des camps de réfugiés centrafricains tandis que celle de l’Extrême-Nord accueille des réfugiés nigérians.

«L’ambassade d’Israël et l’Agence israélienne pour la coopération internationale et le développement [MASHAV, NDLR] sont fières de coopérer avec le PNUD et l’ambassade du Japon car cette coopération fait partie de ses activités de soutien pour la réconciliation nationale et la coexistence pacifique en République Centrafricaine», explique Ran Gidor, ambassadeur d’Israël au Cameroun.

« Comme le Japon abritera les Jeux Olympiques et paralympiques 2020 dans la ville de Tokyo, nous portons une attention particulière au sport qui est un vecteur de développement personnel et par transposition, de cohésion sociale et communautaire», affirme pour sa part Kunio Okamura, ambassadeur du Japon au Cameroun.