Cameroun : Le Ministre de la Communication accusé d’ingérence dans la désignation du mandataire de l’UPC pour l’émission «Espaces politiques» diffusée sur la CRTV

La faction de l’UPC conduite par Basile Louka a sorti une déclaration dans laquelle elle parle de cette ingérence d’Issa Tchiroma Bakary.

Selon le quotidien Le Jour édition du 10 mai 2017 plusieurs factions de l’Union des populations du Cameroun (Upc)  dénoncent une certaine ingérence d’Issa Tchiroma Bakary le Ministre de la Communication (Mincom), dans la désignation du mandataire de l’Upc pour l’émission «Espaces politiques» diffusée sur la chaîne nationale la Cameroon radio and Television (Crtv). Il s’agit d’un programme pour la libre expression des partis politiques reconnus au Cameroun. Le quotidien rapporte que la faction de l’Upc conduite par Basile Louka a même sorti une déclaration pour parler de cette ingérence du Mincom. La faction «condamne l’ingérence scandaleuse de M. Issa Tchiroma» dans les affaires de l’Upc», écrit-il. Pour ladite faction le Mincom mènerait tout simplement une croisade contre l’Upc au profit de sa formation politique.

Des colonnes du quotidien Le Jour on apprend qu’Issa Tchiroma a désigné le dénommé Parfait Roland Ebodé comme mandataire de l’Upc à l’émission «Espaces politiques» en remplacement du Pr Charly Gabriel Mbock qui avait pourtant été désigné depuis 2014 par le bureau du comité directeur de l’Upc. Il est à préciser que Parfait Roland Ebodé fait partie de la faction de l’Upc où se retrouve Victor Onana le président du comité directeur susmentionné. «Il ne revenait pas au Ministre de la Communication de procéder à une quelconque validation. Il devait s’en référer à son collègue de l’Administration territoriale auprès de qui les partis politiques font enregistrer tous les changements en leur sein», déclare Basile Louka.

Rendu du côté du Ministère de la Communication, le quotidien rapporte que les collaborateurs du Ministre dénoncent «la mauvaise foi» des upécistes. «Le Ministre n’est pour rien dans le désordre au sein de l’Upc. Il a décidé sur la base des éléments qui lui ont été présentés», déclare une source au Ministère.