Cameroun : le Mindef célèbre le Ramadan dans l’Extrême-nord

Joseph Beti Assomo s’est rendu à Kolofata, dans le but d’apporter du réconfort aux populations et aux soldats en poste dans cette ville.

Le ministre délégué auprès de la présidence de la République chargé de la Défense est à l’Extrême-nord depuis le samedi 24 juin 2017 pour une visite de travail de deux jours. Il va passer la fête du Ramadan dans cette partie du pays. Le membre du gouvernement a assisté à la grande prière du Ramadan à Maroua ce dimanche.

Samedi, il s’est rendu à Kolofata, alors qu’un attentat y a été déjoué vendredi, aux environs de 6h20.  Une femme a tenté de s’infiltrer dans le camp des réfugiés nigérians de la ville. Elle a été repérée par un vigile, puis abattue.

Mardi, toujours à Kolofata, onze personnes -dont deux kamikazes- sont mortes après l’explosion d’une bombe humaine. Trois enfants ont également perdu la vie après cette attaque.

Conscient des menaces sécuritaires qui pèsent sur la région, Joseph Beti Assomo s’y est rendu en visite de travail, pour faire le point sur les opérations militaires en cours dans la lutte contre la secte Boko haram.

A Kolofata, Joseph Beti Assomo a réconforté les troupes, leur a dit toute la reconnaissance de la nation et les a encouragé à poursuivre leur mission de défense de l’intégrité des frontières du Cameroun.

Le ministre de la Défense, accompagné de quelques hauts gradés de l’armée camerounaise, est également allé à Kolofata pour transmettre des dons en denrées de première nécessité du chef de l’Etat aux populations de cette partie du pays. Celles-ci sont confrontées à la menace permanente d’incursions sournoises de bombes humaines. Depuis trois mois, Kolofata est le théâtre d’attentats suicides au moins une fois par semaine.

Joseph Beti Assomo s’est également rendu à Mora, samedi, où il a rencontré les soldats et les populations.

La dernière visite de Joseph Beti Assomo dans les villes de Kolofata et Mora date de décembre 2015. Deux mois après sa nomination comme ministre de la Défense, il avait passé le réveillon de la Saint-sylvestre 2015 à Kolofata, aux côtés des troupes. Une action qui avait fait grimper sa cote de popularité auprès des camerounais.