Cameroun : le milliardaire Abbo Ousmanou recherche une cargaison volée de 3 milliards de FCfa

Depuis le mois de mai 2017, la Scmc, une minoterie locale appartenant au milliardaire camerounais Mohammadou Abbo Ousmanou, recherche vainement une cargaison de blé d’une valeur estimée à 3 milliards de francs Cfa. Selon l’industriel le plus célèbre du Grand-Nord du Cameroun, ce blé, embarqué à bord de huit bateaux, est pourtant bien arrivé au port de Douala, la capitale économique, mais jamais dans les silos de la Scmc.

Les soupçons de l’opérateur économique sont portés sur M. Lafontan, un ancien du groupe Somdiaa recruté en 2014, et qui dirige cinq des sept entreprises du groupe Abbo. Ce dernier, apprend-on, aurait subtilement créé, en Guinée équatoriale, une minoterie vers laquelle aurait été détournée la cargaison de matières premières pourtant commandée pour le compte de la Scmc du milliardaire Abbo Ousmanou. La police camerounaise, qui a ouvert une enquête sur la curieuse disparition de cette cargaison de blé, explore également, selon la victime, la piste d’une cession, à titre de prêt, de sa cargaison à des concurrents locaux, avec la complicité de M. Lafontan, dont le milliardaire camerounais parle désormais en des termes très péjoratifs. «A l’époque, il m’avait dit que j’avais un bon canon, mais qu’il me restait d’avoir des munitions. C’est à dire des hommes pour travailler dans mon entreprise. Aujourd’hui, le constat est que j’ai donné tous les moyens à M. Lafontan pour avoir les cartouches. Le canon a éclaté et m’a coupé le bras», confie le milliardaire de Ngaoundéré dans une interview au Quotidien Le Jour.