Cameroun – Le frère cadet de feu Patrick Ekeng victime lui aussi d’un malaise au cours de l’entrainement de son club

36 jours après le décès tragique en Roumanie du frère ainé, Patrick Ekeng Ekeng, pendant un match du championnat professionnel, Steve Miguel Ekeng Ekeng a failli aussi passer de vie à trépas.

Hier, vendredi 17 juin 2016 à Yaoundé, Steve Ekeng, gardien de but de l’Olympique Football Club de Mvangam, équipe du championnat de deuxième division de la Région du Sud, a été victime d’un malaise pendant l’entrainement avec ses coéquipiers. Il s’est subitement évanoui après avoir effectué quelques exercices.

C’est dans un état d’inconscience avec perte de la sensibilité que la victime a été transportée d’urgence à l’hôpital de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale à Yaoundé.

«Plus de peur que de mal après le malaise en pleine séance d’entrainement. Après 2h étant inconscient, je suis debout. Je suis juste fatigué et je ressens quelques maux de tête. Mais, ça va déjà. Soyez sans crainte, le Seigneur n’a pas encore sonné ma trompette. Merci seigneur, car tu m’as sorti des griffes de la mort et merci d’avoir épargné ma famille de ce chagrin» a écrit Steve Miguel Ekeng Ekeng sur les réseaux sociaux, après avoir repris connaissance. Il est encore en observation.