Cameroun : L’artiste Joe la conscience chante pour Ali Bongo et contre la Françafrique

Dans sa chanson intitulée «Réponse à Pierre Péan» d’un peu plus de 7 minutes, l’artiste déclare qu’Ali Bongo aime l’Afrique, travaille efficacement pour le développement du Gabon, et prône la rupture avec les pratiques de corruption et de détournement de la Françafrique à l’époque de son père Omar.

Joe la Conscience remonte au front. L’artiste connu au Cameroun pour son combat pour la démocratie, et ses revendications à caractère nationaliste prend cette fois-ci pour cible la Françafrique. Dans une nouvelle chanson, il soutient Ali Bongo, Président réélu du Gabon. Ce n’est pas la première fois que cet artiste engagé prend le parti d’un Président africain qui selon lui «défend la démocratie».

Ses prises de position ne lui ont pas toujours valu des fleurs. Bien au contraire. En mai 2011, il avait passé un bref séjour à la Direction Générale de la Recherche Extérieure (DGRE) pour avoir chanté «Libérez Laurent Gbagbo». Les autorités l’accusaient d’avoir bénéficié du financement de l’ancien Chef d’État ivoirien, de celui de Charles Blé Goudé ainsi que celui du Front Populaire Ivoirien (FPI) pour la sortie de son album.

En mars 2008, Joe la conscience avait séjourné à la prison centrale de Yaoundé après une garde à vue de quatre jours au Secrétariat d’État à la Défense. L’auteur du titre «Constitution constipée» avait entamé une longue marche de Loum au Palais de l’Unité pour remettre en main propre un mémorandum au Chef de l’État quand il a été arrêté puis relâché par la police.

Tout récemment, en mai 2016, il a engagé une «guerre» contre la cimenterie de DANGOTE, l’homme le plus riche d’Afrique. Il souhaitait que cette société assure le développement des localités de Tombel et de Loum, les villes d’où les responsables de l’usine du Nigérian Aliko Dangote tirent la matière première qui sert à la fabrication de leur ciment. «Les conditions iniques d’exploitation de notre carrière de pouzzolane par DANGOTE. Je voudrais que le milliardaire bitume tout au moins la route Tombel-Loum qui permet à son entreprise de sortir la matière première», indiquait-il.