Cameroun : L’Anif veut récupérer 128 milliards de FCFA détournés

– L’Agence nationale d’investigation financière (Anif) est sur la trace de 128 milliards de FCFA détournés des caisses publiques au Cameroun. D’après des données publiées par la Commission nationale anti-corruption (Conac) dans son rapport sur l’état de la corruption au Cameroun en 2014, l’Anif a enregistréplus de 500 déclarations de soupçon de détournement de deniers publics. Parmi ces déclarations, 60 dossiers complets ont été transmis à la justice, pour un volume financier de 128,315 milliards de FCFA.  D’après l’Agence, tous les autres dossiers font l’objet d’investigations poussées, et seraient en phase de bouclage.

 

On apprend du rapport de la Conac que les détournements constatés concernent pour la plupart des cas de corruption, de blanchiment de capitaux, de fraude, mais également d’usurpation de titre ou de la cybercriminalité. Des cas qui ont été signalés grâce à une collaboration entre l’Anif et les institutions financières, qui ont l’obligation de l’alerter en cas de transactions « suspecte ».

 

Pour ce qui est des dossiers en cours d’investigation, on apprend de l’Anif qu’une fois bouclés, ils seront également transmis à la justice. Par ailleurs, les dossiers dont les investigations n’ont pas été concluantes sont automatiquement conservés dans la banque de données de l’institution, et pourront servir en cas de nouvelle dénonciation.