Cameroun : l’activité économique en hausse de 4,4% au deuxième trimestre 2017

C’est la substance du rapport trimestriel des comptes nationaux publié ce jour par l’Institut national de la statistique.

L’activité économique camerounaise a été marquée au deuxième trimestre de 2017, par une reprise de l’activité économique de 4,4% par rapport au même trimestre de 2016. Ceci à l’exception de l’extraction de pétrole brut, qui a connue une baisse sur la même période.

Le rapport de l’Ins nous renseigne qu’on note une reprise de la croissance dans le secteur secondaire, ce qui rompt avec les baisses successives observées depuis le 3ème trimestre 2016. En effet, toutes les branches d’activité se sont bien comportées, à l’instar des branches des « autres industries manufacturières» (0,6 point), de « l’industrie agro-alimentaire » (0,5 point) et des « bâtiments et travaux publics ».

Le secteur primaire maintient son dynamisme par le bon comportement affiché dans « l’agriculture vivrière » et « l’agriculture industrielle et d’exportation », en dépit de la baisse continue des cours mondiaux de cacao. Pour les experts de l’Ins, cette situation serait le résultat des projets mis en œuvre, ainsi que ses ressources financières affectées depuis quelques années dans le secteur agricole.

On remarque enfin que toutes les branches d’activités du secteur tertiaire enregistrent des contributions positives à la croissance, impulsées par les bonnes performances des secteurs primaire et secondaire.

Concernant la demande, l’Ins révèle que la croissance est principalement portée par la consommation finale privée, et par la composante publique des investissements. Elle est cependant tempérée par un ralentissement des échanges extérieurs, à cause d’une baisse en volume de 3,7% des exportations, combinée à une hausse en volume de 5,6% des importations.