Cameroun : La première action d’Aminatou Ahidjo en tant que Présidente du Conseil d’administration du Palais des Congrès de Yaoundé

Juste trois jours après son installation, la fille du défunt Président camerounais Amadou Ahidjo a tenu son premier Conseil d’administration.

C’est sa première action en tant que Présidente du Conseil d’Administration (PCA) du Palais des Congrès de Yaoundé.Aminatou Ahidjo, la fille d’Ahmadou Ahidjo, le premier Président de la République du Cameroun, a tenu le 7 juillet dernier son tout premier Conseil d’administration. Celui-ci  s’est déroulé à huis clos. C’était la 27e session ordinaire de l’institution. Juste avant les travaux dudit Conseil, Aminatou Ahidjo a déclaré: «je réitère mon engagement à travailler avec le Directeur Général et toute l’équipe du Palais des Congrès. Nous sommes tous appelés à œuvrer pour le bien de notre pays, pour atteindre cet objectif. Nous devons rester solidaires et rassembler autour d’un même objectif».

Il faut dire qu’il y’a juste trois jours que la nouvelle PCA du Palais des Congrès de Yaoundé prenait officiellement fonction. C’est le 4 juillet dernier qu’elle a été installée par Narcisse Mouelle Kombi, le Ministre des Arts et de la Culture (MINAC). «Madame la Présidente du Conseil d’Administration, vous êtes appelée à superviser les organes d’un héritage monumental, d’un bâtiment témoin ou théâtre de bien des moments forts de l’histoire politique, économique, administratif et culturel. Inauguré par le Président Ahidjo le 12 mai 1982», déclarait alors le Ministre.

Le quotidien Le Jour édition du 8 juillet 2016 rapporte que la session ordinaire de ce Conseil d’administration «a consisté en l’examen des comptes administratifs et de gestion de l’année 2015, arrêtés 1 601 300 00 FCFA». Il est à préciser que ces travaux interviennent dans un contexte de rénovation du Palais des Congrès. L’enveloppe des travaux de réhabilitation de cet édifice public est estimée à 10 milliards de FCFA. Il s’agit de façon précise du génie civil, de l’alimentation en eau et le drainage, l’électricité, la climatisation, la plomberie, la sonorisation et les télécommunications.