Cameroun : la dépouille d’un chef traditionnel enlevée dans le Nord-ouest

Le corps du chef Tata Njilah Isaiah a été pris en otage par des hommes armés, alors que ses proches allaient procéder à l’enterrement.  Les ravisseurs exigent une rançon de 6 millions Fcfa.

Le véhicule transportant le cadavre du Tata Njilah Isaiah, chef traditionnel dans le Donga Mantung, a été stoppé sur la route de Nkambe par les hommes armés soupçonnés d’être des séparatistes ambazoniens. L’attaque a eu lieu le 31 aout dans cette région la région du Nord-ouest du Cameroun en proie à la crise anglophone.

[InArticle]

Selon des témoignages, les sécessionnistes ont encerclé le corbillard transportant le cadavre. Ils l’ont ainsi séquestré pendant plus de six heures exigeant une rançon de 6 millions Fcfa avant de le libérer.

Les séparatistes ont gardé le corps jusqu’à tard dans la nuit la famille refusant de céder à leurs exigences.