Cameroun : La déferlante de la cuisine 2.0

Aujourd’hui les chefs, leurs établissements, les traiteurs et autres restaurateurs se mettent à la page du numérique

 

La cuisine. Légendaire endroit du partage, de l’échange, du plaisir de composer un menu à savourer à plusieurs, s’ouvre au numérique. A côté de la radio ou de la télévision qui faisaient déjà partie des meubles, l’ordinateur et l’iPad ont désormais aussi leur place. Et, ces objets de communication du quotidien servent à la cuisine. Les restaurateurs camerounais qui s’en emparent sont nombreuses. Ils peuvent ainsi multiplier leurs cours ou leurs conseils en les rendant accessibles à tous par le biais d’internet. Certains ont même mis au point des formules d’abonnement avec des heures de direct interactif. On voit faire certaines parmi les femmes, qui montrent les gestes, donnent les recettes et répondent aux questions comme si elles étaient dans votre cuisine. Elles ne se contentent pas seulement de donner des recettes, astuces ou d’apprendre à cuisiner à ceux et celles qui ne le savent pas, mais profitent aussi de ces autoroutes de la communication pour mettre à disposition des repas prêts à consommer.
Dans ce monde qui bouge vite, poussé par des technologies conquérantes, il est désormais possible de manger du bon eru, ndolè, nnam ngon et fufu corn sans avoir à passer des heures aux fourneaux. Quelques bonnes adresses fleurissent sur YouTube, les comptes Instagram et Facebook. « Je suis une mère de famille débordée. Je joue à l’équilibriste entre mes responsabilités familiales et professionnelles. Aucun pan de ces vies ne doit être lésé par l’autre. Ces sites internet constituent une aubaine pour moi. En journée, les enfants mangent ce que la ménagère leur aura concocté. Et pour le repas du soir, je reviens toujours avec quelque chose de délicieux fait par les restauratrices professionnelles de la ville. Les enfants et mon époux ont même la possibilité de choisir chacun ce qu’il veut manger. Je commande, on livre à la maison ou bien au bureau. C’est bien pratique et je n’ai véritablement plus de soucis de ce côté-là », assure dame D. Essomè, directeur dans une multinationale.
Pour les repas de famille, anniversaire, mariage et autres cérémonies, il n’y a donc plus à se mettre martèle en tête. De nombreuses communautés partageant la passion de la cuisine existent sur le net. « Nous avons tous connu ce moment de solitude devant notre frigo en faisant les fameux gestes : ouvrir, fermer, ouvrir, fermer, en cherchant désespérément une idée lumineuse de repas… avec le peu d’ingrédients qu’offre le réfrigérateur. C’est à ce niveau que l’intelligence artificielle nous vient en aide. De nouvelles applications voient le jour, pour nous aider à lutter contre nos pannes d’inspiration et titiller notre créativité ! Par exemple, IBM a entrepris ce challenge avec la création de la plateforme Chef Watson. Ce chef 2.0 vous propose plusieurs idées de recettes en lui soumettant simplement un ingrédient. Mais, il ne s’arrête pas là. Il peut également s’adapter aux demandes spéciales de l’utilisateur qui peut avoir un régime alimentaire spécifique ou encore des allergies à certains aliments », explique une férue de ces mécanismes.