Cameroun – Kribi: Après une série d’incendies, les populations réclament une caserne de pompiers

Après une vague d’incendie qui a ravagé les quartiers de la cité balnéaire, les habitants souhaitent l’opérationnalisation de la caserne de sapeurs-pompiers qui ne sert actuellement que de vestige historique.

Une fois de plus, un incendie a réduit à néant les espoirs d’un habitant de la ville de Kribi. En effet, jeudi 21 juillet 2016, la maison constituée de quatre pièces de M. Inonong a entièrement été consumée par le feu. Un feu si ravageur qu’il n’a pas pu être circonscrit par les populations.

Pourtant, il existe bel et bien une caserne de sapeurs-pompiers dont la construction est levée depuis belle lurette. Au sein de cette bâtisse, le personnel se limite à trois hommes seulement, chargés de la garde des infrastructures, indique Le Messager du lundi 25 juillet 2016. «Voilà une caserne des sapeurs-pompiers qui est achevée et nous ne comprenons pas pourquoi cela tarde à être fonctionnel. Pourquoi avoir construit un bâtiment s’il n’y avait pas les moyens de lui attribuer un budget de fonctionnement ?», questionne Michel Salla, victime des affres du feu.

Pourtant, au début du mois de juillet 2016, le Ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo, a visité la caserne de Kribi qui comporte un centre d’application. Et à cette occasion, il «a promis au responsable local qu’il fera son possible pour y affecter un personnel, tout en nuançant que le moindre camion de pompier coûte 200 millions FCFA», rappelle le journal.

Aujourd’hui, les habitants de la cité balnéaire continuent d’attendre l’opérationnalisation de la caserne de pompiers de Kribi. «Nous avons besoin d’une caserne de sapeurs-pompiers à Kribi. S’il y a un incendie de grande envergure, comment allons-nous faire ? Nous devons aussi marcher ?», fulmine une habitante. En tout cas, certains espèrent qu’avec la construction du Port autonome de Kribi, la ville sera bien obligée d’être dotée d’une unité fonctionnelle.