Cameroun – Journées nationales de la photographie: près de 1500 participants attendus

Placées sous le haut patronage du président de la République, Paul Biya, ces journées se dérouleront du 03 au 07 novembre au palais des Congrès de Yaoundé.

En prélude aux journées nationales de la photographie (Jnp), la Ligue des photographes camerounais (Liphoc) a tenu un point de presse au Djeuga palace de Yaoundé lundi dernier pour édifier les hommes de médias non seulement sur son rôle, mais surtout les buts et objectifs assignés à ces assises qui dureront cinq jours. C’était en présence des ministres en charge de la Communication (Mincom) Issa Tchiroma Bakary, de l’Eau et de l’Energie (Minee) Basile AtanganaKouna, non moins parrain de cet événement. A leurs côtés, Elie Gérard NyatSaf , président de la Liphoc et Patrice Bigombe Logo, président du comité d’organisation, Prenant la parole, le Mincom a rappelé aux uns et aux autres que la photographie qui est un outil de conscience individuelle au service de l’histoire, ne saurait se limiter à l’expression de ses reproductions et représentations. De ce fait, elle est donc un objet qui a une dimension, une disposition, une matière, un grain et une âme. Raison pour lui d’exhorter les photographes de faire preuve de professionnalisme dans un métier aussi sensible.

Placées sous le thème «images et développement du Cameroun»,  ces journées entendent donc démontrer le rôle majeur de la photographie dans la promotion de l’image de marque au Cameroun. Tout au long de ces journées principalement axées sur les actes posées par le chef de l’Etat Paul Biya dans sa politique de Grandes Réalisations, il sera question de mettre en exergue les différentes contributions participant au développement du Cameroun de manière à témoigner à travers la photographie, la contribution du photographe au vaste chantier pour l’essor national.
Par ailleurs, une pléthore d’activités a été arrêtée par le comité d’organisation pour valoriser ces journées. Des ateliers de formations axés sur les notions fondamentales de la prise de vue, le traitement de la photographie, les modèles contemporains d’appareils photos, l’archivage, le droit d’auteur et le marketing seront mis à l’appréciation des professionnels et amateurs photographes. Surtout, visiteurs et participants auront droit à une exposition d’images et développement du Cameroun axée sur les actes du chef de l’Etat. Principalement des grands travaux en cours de réalisations : barrages de Lom Pangar, Menvele’e, Mekin, rizière à l’Extrême-Nord, centrales à gaz de Kribi et Logbaba, port en eau profonde de Limbe, 2ème pont sur le Wouri. Il a ainsi été demandé aux photographes de fournir, sur un format raisonnable, les images de ces travaux d’hercule, dits de Grandes Réalisations si chers à Paul Biya, chantre de la paix et de la bonne gouvernance.  A la clé, une cérémonie des Awards de la photographie, dédiée aux photographes amateurs et professionnels clôturera les journées. Et, les organisateurs ne comptent pas s’arrêter là.  Ils tiennent à organiser un colloque international sur le thème «photographie et développement au Cameroun. Regards croisés des professionnels et des scientifiques» dans les tout prochains jours.
Supervisées par le Mincom et initiées par la Liphoc, ces assises qui se veulent le quai d’embarquement pour le départ vers une nouvelle ère ont pour objectif de valoriser et promouvoir la photographie en vue de sa contribution au développement économique, social et culturel du Cameroun.
En rappel, la Liphoc a été créée le 12 février 2014. Dans l’atteinte de ses objectifs, elle vise à promouvoir des projets-programmes et actions de développement de la photographie, nouer et entretenir des relations utiles avec de associations poursuivant le même but et enfin favoriser les principes de démocratie.