Cameroun – Jeunesse. Insertion socioprofessionnelle: Samuel Eto’o Fils mobilise les jeunes

En sa qualité de nouvel ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef, le footbaleur s’est entretenu avec les élèves à ce sujet hier à Yaoundé

 
Ils sont venus nombreux hier, au palais des Sports de Yaoundé, les élèves des lycées et collèges de la place, rencontrer Samuel Eto’o Fils, pour sa première prestation en tant qu’ambassadeur de bonne volonté du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef). Dans une ambiance carnavalesque, indescriptible qui a quelques fois frisé l’hystérie. Au menu de la rencontre, une causerie éducative et citoyenne. Au programme : santé, insertion socioprofessionnelle, sport, patriotisme, éducation. Un moment de partage de son expérience avec ses jeunes frères. Et pour permettre à Samuel Eto’o Fils d’endosser son nouveau maillot, la représentante de l’Unicef au Cameroun, Félicité Tchubindat.
Au-delà de l’honneur d’accueillir Samuel Eto’o dans l’équipe de l’Unicef, elle a tenu à saluer son engagement à défendre les droits des enfants et des adolescents. Une cause vitale pour notre pays. Et de l’exhorter à aider l’Unicef à mieux protéger la jeunesse, l’accompagner et être le porte voix du plaidoyer des jeunes.

Le match entre Samuel Eto’o et les jeunes, entrecoupé de mi-temps meublées par de la musique pouvait alors commencer. Sans tacles ou mauvais gestes, pour qu’au final le fair-play triomphe. « Je suis venu vous aider à réaliser vos rêves, pour qu’à votre tour, vous aidiez vos familles, la société et participiez au rayonnement du Cameroun tout entier. Aidez-moi à vous aider »,  leur dira-t-il. « Ce match décisif aux côtés de l’Unicef, je ne veux pas le perdre. Car l’enjeu est trop grand et nous ne le perdrons pas. Battez-vous, ne perdez pas espoir, consacrez vous à vos études, prenez soin de votre santé, soutenez les jeunes victimes de la guerre ainsi que les jeunes filles en proie aux mariages précoces etc. » S’engage alors une prolongation en guise de questions-réponses. Une discussion, un échange libre, un moment d’écoute au milieu de ces jeunes qu’il appellera à mouiller le maillot en ayant toujours à cœur l’esprit d’équipe. Sans lequel le rêve de construction d’un avenir meilleur ne serait qu’illusion. Le message est passé pour le plus grand bonheur des jeunes. Et contrat rempli donc pour Samuel Eto’o, qui s’est engagé à répondre à leur appel chaque fois que besoin se fera sentir.