Cameroun: Jean Foka offre deux salles de classe aux élèves à Baméka

Jean Foka, Président des Camerounais résidents au Tchad vient d’offrir un bloc de deux salles de classe à l’école catholique de Messing dans le groupement Bameka.

A l’occasion, un culte d’action de grâces a été dit. C’était en présence de Sa Majesté Takoukam chef des Bameka, d’un public nombreux et d’autres invités. Des différentes interventions, le chef Messing, quartier bénéficiaire de ce don, exprimera sa reconnaissance à l’endroit de Jean Foka qui œuvre pour le développement du village et surtout pour les projets en cours de réalisations. Il s’agit de la création et l’ouverture du Ces de Messing, le gravillonnage de la route carrefour Massa-Gaston-Bandjoun et qui passera justement par cette école catholique. Au total trois prêtres à savoir l’abbé Tagatsing Michel, Michel Toukam et Michel Tené tous du quartier Messing sont venus rehausser l’éclat de cette cérémonie. Au début de cette rentrée scolaire 2015-2016, cette école connaîtra l’affectation de nouveaux enseignants. On a aussi apprécié cet élan de cœur, de générosité pour cet agent de développement pour ses nombreuses réalisations car  » Dieu aime ceux qui donnent avec joie « . Une occasion pour le maire de Bamendjoun René Kamdoum présent à la cérémonie de saluer cet acte qui vient s’ajouter aux autres réalisations déjà faites dans ce quartier, aussi les élites ont été invitées à emboîter son pas car a-t-il dit, une seule main ne peut attacher une boule. Pour le nouveau curé de la mission catholique de Messing qui a pris fonction seulement le 13 Août, ce premier contact annonce le début d’une collaboration fructueuse. Pour Foka Jean donateur et natif de ce quartier, ces vieux bâtiments pouvaient s’écrouler sur les apprenants, d’où la nécessité de mettre à la disposition des Jeunes des infrastructures adéquates pour leur formation  » bien que ne résidant pas au Cameroun, ici c’est chez moi et à chaque passage, face à ces bâtiments délabrés, je me suis toujours posé la question de savoir ce que je pourrais faire pour ces jeunes enfants et par la grâce de Dieu aujourd’hui, nous célébrons ce bloc de deux salles de classe qui permettra d’accroître la qualité des enseignements dans cette école « .

Ce bloc de salles de classes qui a coûté plusieurs millions devrait être bien entretenu. Pour S. M. Takoukam, Foka Jean est un exemple que les élites Bameka devraient copier. Il a encouragé le travail et a invité ses populations à la vigilance par ces temps d’insécurité ambiante.
Aux enseignants, il a prescrit un bon enseignement afin d’obtenir de bons résultats en fin d’année scolaire. Après les discours, l’on est passé à la phase de bénédiction et la visite des salles de classe et du bureau des responsables entièrement équipés.

HONORABLE JEAN FOKA PRÉSIDENT DES CAMEROUNAIS RÉSIDENT AU TCHAD
 » Les élites devraient regarder dans la même direction pour un intérêt commun « 
Ce rêve est devenu pour moi une réalité aujourd’hui et je suis fier d’offrir ce bloc de deux salles de classe à mes cadets, lorsque vous regardez un peu plus en bas, vous constatez vous-même que tous ces bâtiments étaient vétustes et il fallait faire quelque chose, une autre motivation, j’avais honte quand je passais ici chaque fois, pour me rendre dans mon domicile. A parti de ce jour, les enfants seront plus à l’aise et les enseignants se sentiront bien. Nous attendons tout simplement qu’à la fin d’année que les bons résultats suivent. J’invite d’autres élites à faire plus.
Comme j’aime bien le dire, il y a des gens qui ont plus d’argent moi, donner vient du cœur et nous devons le faire pour un intérêt commun.