Cameroun – Infrastructures: La banque italienne Intesa Sanpaolo financera la construction du stade Paul Biya de Yaoundé à hauteur de 138 milliards de FCFA

Deux décrets du Chef de l’État signés le 25 juillet 2016 autorisent le Cameroun à signer des conventions de crédit pour les travaux.

Le projet de construction du stade Paul Biya d’Olembé à Yaoundé vient d’amorcer un tournant décisif. En effet, les fonds destinés à cet immense projet seront bientôt disponibles. En effet, en date du 25 juillet 2016, le Chef de l’État a signé deux décrets habilitant le Ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire à signer des accords de financement avec la banque italienne Intesa Sanpaolo S.P.A.

«Le premier est une convention de crédit acheteur garanti par la SACE d’un montant de près de 111,52 milliards FCFA. Le second lui porte sur une convention de crédit commercial de 27,027 milliards de FCFA à titre de financement complémentaire pour ce qui est annoncé comme le Centre multisports d’Olembé», a-t-on appris de source officielle.

Rappelons qu’outre le stade couvert à construire dans la perspective de la Coupe d’Afrique des nations 2019, d’une capacité de 60 000 places, il est également prévu des espaces commerciaux, un hôtel, des terrains d’entraînement, un palais des sports, des terrains de basketball ouverts, des aires de jeu pour le volleyball, un centre de tennis et une piscine olympique. Le tout, pour un montant total de 163 milliards FCFA.

C’est le groupe italien Piccini qui a été choisi pour réaliser ce projet ambitieux. Il faudra attendre que toutes les formalités administratives se mettent en place avant le démarrage effectif des travaux.

Piccini n’est pas un groupe de travaux qui a pignon sur rue au Cameroun. Et pourtant. Il se présente lui-même comme «leader mondial dans la construction des ouvrages civils». Fondé à Pérouse, en Italie, en 1949, le groupe s’est ensuite développé et est à présent dans plus de 80 pays dans le monde. Le groupe Piccini réalise 90% de son chiffre d’affaires consolidé en travaux de construction en Italie et à l’étranger, avec des sociétés affiliées. Notamment, 55% de son activité est réalisé en Afrique.

Avec une présence active dans tous les cinq continents, Piccini emploie plus de 6 000 travailleurs qualifiés dans le champ des constructions, et plus de 800 personnes dans la production des machineries et installations pour le bâtiment.