Cameroun – Infrastructures: Bilan mitigé des chantiers routiers en 2015

Des avancées sont notées au niveau de l’évolution de certains chantiers routiers dans le pays. Même si au Ministère des Travaux Publics l’on déplore encore des reculades.

La réunion de coordination des responsables des services centraux élargie aux services déconcentrés du Ministère des Travaux Publics s’est tenue le 13 novembre 2015 à Yaoundé. La rencontre a permis aux responsables du MINTP de faire le point  sur l’avancement des chantiers routiers dans le pays.

Selon le journal Le Quotidien de l’économie édition du lundi 23 novembre 2015, c’est un bilan mitigé des 18 chantiers routiers répertoriés par le ministère des Travaux publics qui a été dressé à la fin des travaux.

Sept chantiers n’ont pas dépassé la barre de 50% de leur état d’avancement. Sur la route «Mbama-Messamena, l’on est encore à 11,6% à un mois de la fin 2015. Dans la région de l’Ouest, les travaux piétinent aussi sur le chantier Manki-Pont de la Mapé avec un niveau d’avancement estimé à 11,11%. Dans la région du Nord-Ouest, la voie d’accès à Bamenda est à 15%. Tandis que l’entrée Ouest de la ville de Douala est à 13,09%», d’après  les chiffres fournis par le Mintp.

Dans la région du Sud-ouest, à la date du 13 novembre 2015, «la route Kumba-Manfé n’est pas prête à être ouverte à la circulation. Le lot n°1 Kumba-Kumbé-Bankundo-Nfaitock est à 12% d’état d’avancement alors que le Lot n°2 Nfaitock-Bachuo-Akagbé est à 9% seulement. Dans la région du Centre, le projet Nding-Mbgaba, section 3 de la route Obala-Batchenga-Nanga Ebogo-Bouam est réalisé à 44%. Un peu moins sur le chantier Sangmélima-Bikoula dans la région du Sud où l’état d’avancement officiel est de 40%».

Par ailleurs le journal relève que, «d’autres projets sont encore au niveau des études d’exécution». Il s’agit principalement de deux chantiers situés dans la région de l’Ouest. «L’axe routier Baleveng-Bagang-Batcham-Mbouda Galim et les bretelles Mbouda-Bamesso-Galim-Balessing-Batcham et Mbouda – Ngouaya-Bati. L’autre projet en cours d’études d’exécution traversera Galim-Bamendjing-Foumbot et Bangangté», peut-on lire. Dans la région du Sud le projet Mengong Inter N 10-Nkolbityé qui débouche vers Nselang est aussi en construction selon le Mintp.

Seuls les chantiers «Ndop-Kumbo dans la région du Nord-Ouest avec un niveau d’avancement des travaux à 98%. Foumban-Manki 68%. La route Bachuo-Akagbe-Manfe-Ekok à 96%. Le chantier Zoétélé-Nkolyop dans la région du Sud à 87%. Dans la région du Centre un niveau d’avancement de 60,74% est constaté sur le projet Nkolessong-Nding section 2 de la route Obala-Batchenga-Nanga Eboko-Bouam. L’entrée Est de la ville de Douala, la principale place économique du pays connaît un état d’avancement de 73,17%», présentent des niveaux d’exécution satisfaisants.

A en croire les responsables du Ministère des Travaux Publics, «cette évaluation n’est pas exhaustive». Puisque s’agissant du réseau routier, «l’on peut relever qu’il est très dense et son évaluation n’est pas finalisée à cause de la difficulté d’accès dans les zones rurales».