Cameroun – Grippe aviaire: le Gabon interdit d’importer la volaille et ses dérivés du Cameroun

Le ministère de l’Agriculture du pays d’Ali Ben Bongo recommande également un renforcement des mesures de protection au niveau des frontières.

Suite à la découverte d’une épidémie de grippe aviaire qui a provoqué la mort de 15000 poules dans une ferme au quartier Mvog Betsi à Yaoundé, le Gabon qui partage une frontière terrestre avec le Cameroun a décidé vendredi, d’interdire l’importation de volaille et du porc en provenance du triangle national.
Le communiqué du Ministère gabonais de l’Agriculture parle  d’une  « Interdiction à titre conservatoire de toute espèce de volaille et de produits dérivés : œufs à couver et de poussins d’un jour, oiseaux de compagnie et oiseaux sauvages » et  d’une « Suspension de l’importation du porc et de la viande du porc. ».
 Le texte du membre du gouvernement gabonais  appelle aussi au renforcement de l’épidémio-surveillance et l’intensification de mesures de bio-sécurité dans les élevages. Le communiqué recommande par ailleurs un renforcement des mesures de protection au niveau des frontières gabonaises.
Le complexe avicole dans lequel le virus a été découvert est le plus grand de Yaoundé. Il contenait 33000 volailles lorsque le virus y a été découvert. En plus d’incinérer les 15000 poulets tués par le virus H5N1, le reste du cheptel a été abattu. Le virus de la grippe aviaire avait déjà été découvert en 2006 dans la région septentrionale du Cameroun.