Cameroun : Frank Sleem: un rappeur « 4 en 1 »

C’est une nouvelle découverte dans l’univers de la musique urbaine. Car, depuis plus de dix ans, son esprit est plongé dans le domaine. Du mannequin au rappeur en passant par la comédie, la photographie, Frank Christech Wansi a désormais son premier titre officiel sur le marché. Il s’agit de « quatre en un ». Dans son single, l’on retrouve quatre rythmes musicaux : le rap oldchool, le rap underground, le reggea et l’afro rap. « Ce morceau retrace la généalogie évolutive de la musique urbaine.  Partant des années 90 jusqu’à nos jours », dévoile le rappeur.
Et de poursuivre : « Il  met aussi en exergue le questionnement sur la disparition de la véritable identité de la musique urbaine ». Ce questionnement est matérialisé par la phrase : « Je cherche, cherche marche à l’ombre du Hip-Hop comme Diogène incompris dans mon époque ». Une phrase qu’il souligne comme un appel de conscientisation des acteurs du domaine. Sa carrière musicale semble bien débuter pour lui. Avec une visibilité inaperçue sur les réseaux sociaux. Plusieurs commentaires, réactions sont enregistrées sur ses différentes pages de la toile.  Passionné de culture, il tire l’inspiration des anciens du domaine comme Eminem, Youssoupha, Blacko.