Cameroun-France : Christine Robichon arrivée en fin de séjour

Après trois ans et demi de mission diplomatique au Cameroun, l’ambassadrice de France au Cameroun Christine Robichon arrive bientôt en fin de séjour : « Ma mission touche à sa fin. Je suis reconnaissante à mes interlocuteurs au sein du gouvernement, de la classe politique et de la société civile de la confiance qu’ils m’ont accordée », confie Christine Robichon à nos confrères de l’Agence APA.

 

« D’ici deux mois, je quitterai le Cameroun avec la satisfaction du travail accompli et l’envie de revenir, d’y revenir en voyageuse, amie des Camerounais, anonyme, retraitée, libre de toute obligation professionnelle et sans titre d’excellence qui fait parfois barrière à des échanges d’égal à égal », ajoute la diplomate.

 

Notons que la mission de Christine Robichon à la tête de la représentation diplomatique française au Cameroun aura été marqué par l’intensification des échanges, y compris au niveau politique entre la France et le Cameroun. Le pic de ces relations était le 3 juillet dernier, avec l’arrivée du président français François Hollande au Cameroun. Mais on s’en souvient aussi des moments peu glorieux de l’ambassadrice, notamment lorsqu’elle a été huée publiquement par la foule à l’occasion d’une marche contre BokoHaram organisée à Yaoundé. Les manifestants dénonçaient alors le « rôle trouble de la France dans la guerre contre BokoHaram».