Cameroun – Football/Ligue 1: Victor Salvador, l’entraineur expatrié de Bamboutos, menace de démissionner

L’entraineur de nationalité portugaise se plaint de n’être pas bien traité par les dirigeants des «Mangwa Boys».

La valse des entraineurs sur le banc de touche de Bamboutos de Mbouda serait loin d’être terminée. Arrivé chez les «Mangwa boys» il y a environ deux mois, l’entraineur portugais Victor Salvador menace de cesser de travailler si les engagements pris par le club lors de la signature de son contrat continuent de n’être pas respectés. Nommé au poste de manager par le président Justin Tagouh, le technicien lusitanien se plaint de ne pas percevoir normalement son salaire et ses primes. Il accuse aussi la direction de Bamboutos de ne rien faire pour que sa licence soit établie par la Ligue de Football Professionnel du Cameroun (LFPC).

«En juin, mon salaire n’était pas complet. En juillet je n’ai rien perçu. Même pas les primes de match. La licence qui doit me permettre de m’asseoir sur le banc de touche n’est toujours pas là. J’en ai fait part aux dirigeants, mais rien n’a changé. J’aime ce club et ses supporters chaleureux, mais je suis fatigué de tout ça», s’est-t-il indigné au micro de  nos confrères de Press-sport.com avant de menacer: «Si la semaine prochaine rien n’est fait je resterais à l’hôtel».

La direction de Bamboutos pourrait avoir là une autre affaire sérieuse à gérer après les démêlés judiciaires avec le Belge Johan Buyle, l’autre technicien expatrié qui allait prendre les commandes de l’équipe en début de saison. Ce dernier a d’ailleurs eu gain de cause auprès de la FIFA qui a ordonné qu’il soit dédommagé.

Rappelons que Bamboutos est le plus grand consommateur d’entraineurs en Ligue 1 depuis le début de la saison. Il a déjà vu passer plus de dix techniciens sur son banc de touche.