Cameroun – Football. Tombi A Roko Sidiki : « Nous sommes dans un monde de droit »

Celui qui se présente comme le président de la Fecafoot évoque les questions de droit pour condamner les dernières décisions prises par le comité exécutif de la CAF. Une curieuse position pour quelqu’un qui viole au quotidien les décisions de justice.

 
« Nous sommes dans un monde de droit et nous n’allons pas changer les règles du jeu en cours de route.

Pour moi, la CAN de 2019 est engagée et la phase des éliminatoires a débuté,   passer de 16 à 24 équipes, c’est une décision du Comité exécutif et nous en prenons acte.

Une CAN engendre beaucoup de choses, avec entre autres les infrastructures hôtelières, routières, aéroportuaires, hospitalières et sécuritaires.

Cet ensemble fait que le gouvernement du Cameroun s’était engagé sur la base de l’ancien cahier des charges pour 16 équipes.

Maintenant,  il va falloir passer à 24 et il faut un nouvel engagement de notre gouvernement.

Nous allons rentrer et discuter avec les plus hautes autorités de notre pays », a indiqué l’ancien secrétaire général de la Fecafoot sur les ondes de RFI.