Cameroun – Football: La réaction d’Abdouraman Hamadou Babba après la lettre de la FIFA qui conforte Tombi A Roko au poste de président de la FECAFOOT

Pour son premier acte dans la crise qui secoue la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) depuis trois ans, la Sénégalaise Fatma Samoura, nouvelle Secrétaire Générale de la FIFA, y est allée sans détour.

Elle a envoyé le mardi 20 septembre 2016 une correspondance à Abdouraman Hamadou Babba, président d’Étoile Filante de Garoua pour lui dire que «la FIFA a pour principe de ne communiquer qu’à travers ses associations membres» et qu’elle ne pouvait intervenir dans une affaire qui «semble présenter un caractère exclusivement interne». Abdouraman a été ainsi débouté dans sa requête envoyée une semaine plus tôt à la FIFA pour demander la suspension de la participation de l’équipe nationale du Cameroun aux éliminatoires de la Coupe du Monde Russie 2018 de football en raison de l’illégitimité  du bureau qui gère la Fécafoot depuis un an.

Moins de 24 heures après la réponse de la FIFA, Abdourman Hamadou Baba a publié sa réaction sur sa page Facebook. «À ceux qui veulent savoir, je tiens à préciser que, sincèrement, la réponse de la FIFA à ma correspondance du 12 septembre 2016 me convient parfaitement. Les prochains jours nous édifieront davantage. À tous ceux qui ont jubilé, je dirai qu’ils n’ont rien compris du tout, et leur état d’esprit actuel témoigne de leur fragilité extrême et de la profondeur de leur peur de l’avenir immédiat…», a écrit  le principal opposant aux dirigeants de la Fédération camerounaise de football.

Son dernier espoir reste sur les épaules du Tribunal Arbitral du Sport qui va bientôt rendre son verdict.

Sur la base d’une décision de justice qui invalidait l’élection de Tombi A Roko à la tête de la FECAFOOT,  Abdouraman avait saisi le Tribunal Arbitral du Sport à Lausanne en Suisse pour contraindre Tombi à quitter les locaux de la Fédération situés au quartier Tsinga à Yaoundé.