Cameroun – Football – Elections à la Ligue: Tombi à Roko disqualifie son «ami» Franck Happi

Au cours d’un entretien avec des journalistes dimanche matin à Douala, le président de la Fédération camerounaise de football  dément tout soutien à celui qui a décidé de challenger le général Pierre Semengue lors du scrutin du 28 juillet prochain.

Tombi à Roko Sidiki ne soutient pas Franck Happi, engagé dans la course au poste de président de la Ligue de football professionnel du Cameroun. Le président contesté de la Fédération camerounaise de football s’est exprimé devant des journalistes ce dimanche matin à l’hôtel Sawa, à Douala. Souvent présenté comme l’instigateur et le principal soutien à la candidature du président du Conseil d’administration d’Union sportive de Douala, il a soutenu le contraire.  « Franck Happi n’est pas mon candidat à l’élection à la LFPC. Franck Happi est un ami, il m’a soutenu lors des élections à la Fecafoot, mais il ne bénéficie pas, comme le disent certains, de mon soutien à l’élection à la LFPC ».

Tombi trouve ce fervent soutien à sa candidature à la présidence de la Fédération camerounaise de football un peu pressé.  « Il est intelligent, mais il est encore jeune. Il devrait laisser le Général Semengue continuer ce qu’il a commencé. C’est après cela qu’il pourra apporter tout son savoir au football professionnel du Cameroun », suggère-t-il à l’actuel vice-président de la Ligue de football professionnel du Cameroun qui à son avis n’a aucune chance de l’emporter le 28 juillet prochain. « Le Général Semengue a déjà 25 parrainages sur 35, et le reste n’est même pas acquis à Franck Happi, car il y a des clubs qui se sont abstenus de donner leur position ».

Tombi avoue même que certains de ses amis présidents de clubs, « ont donné leur parrainage au Général Semengue qui n’est pas n’importe qui dans ce pays ». Tombi à  Roko aurait-il comme cela se dit, subi des pressions politiques pour en arriver à lâcher son fidèle ami ?