Cameroun – Evénement caritatif: Un sourire pour les orphelins de guerre ce dimanche à Yaoundé

Les enfants des soldats morts dans la guerre contre Boko Haram seront l’objet de la sollicitude de la présidente du Cercle des enfants, Françoise Etoa.

Cadeaux, divertissements, solidarité au menu.
A trois jours du rendez-vous, les choses se dessinent. Les orphelins des militaires nigérians, nigériens et tchadiens, disparus dans le cadre de la guerre contre la secte terroriste Boko Haram, sont déjà au Cameroun. Dimanche prochain, ils rallieront le Hilton hôtel, lieu de l’événement, où seront également transportés les fils et filles des soldats camerounais, morts en combattant les terroristes à l’Extrême-Nord.  Au total, 300 orphelins de guerre vont être réunis par la présidente du Cercle des enfants. Chose inédite ! Les enfants seront accompagnés des membres de leur famille, notamment leur mère. Près de 400 personnes sont annoncées pour communier, créer des liens, partager des valeurs, jouer ensemble… Côté officiel, en outre des diplomates nigérians, nigériens et tchadiens, de hautes personnalités honoreront de leur présence ce grand rendez-vous dédié aux orphelins de la guerre contre la secte islamiste.

Guest star
Denise Naafa

et Indira chanteront pour ces orphelins de guerre. Le choix de ces musiciennes réside dans leur jeune âge, la portée éducative de leurs chansons et dans le fait que les enfants présents s’identifieront naturellement à elles, explique la présidente du Cercle des enfants Françoise Etoa. Charles Ewanje, virtuose de la guitare, fermera le triangle d’artistes qui presteront au cours de l’évènement dont le programme prévoit : exécution des hymnes nationaux des pays au front contre Boko Haram, minute de silence, mot de bienvenue de la présidente du Cercle des enfants, allocutions des ambassadeurs et consuls présents, divertissement, remise des cadeaux aux enfants et des aides financières aux veuves de soldats…

Honneur à la Guinée Équatoriale
Le pays de Teodoro Obiang Nguema sera l’invité spécial de l’événement du 29 novembre à Yaoundé, qu’organise le Cercle des enfants. La raison ? La Guinée Équatoriale a accepté de financer la construction et l’équipement de la Maison de la Francophonie,  qui comprend une bibliothèque, une infirmerie et a pour objet la promotion de la langue française dans ce pays hispanophone. L’inauguration de ladite Maison a eu lieu le 26 novembre 2013 à Bata. Insigne honneur fait ainsi au Cercle des enfants, association initiatrice du projet, le président de la Guinée Équatoriale himself, qu’accompagnait son épouse Constancia Obiang Nguema, a procédé à l’inauguration de la Maison de la Francophonie de Bata.

L’accord des Sponsors
Sensibles à la situation des orphelins de guerre, enthousiasmées par l’idée de Françoise Etoa, de nombreuses structures locales et internationales ont spontanément accompagné le Cercle des Enfants. Ce sont : Adsnet, Hilton hôtel de Yaoundé, Allianz, Les Brasseries du Cameroun, Institut africain d’informatique (Iai-Cameroun), Banque atlantique, Kinder Joy (sponsor officiel), Dak sécurité, Lions clubs Paris bourse Gaillon, Egis Cameroun, Tradex, French kind, Vocabulon, Camerounaise des eaux (Cde), SCB, Solar Way, Port en profonde de Kribi.
A bien y regarder, le dénominateur commun de tous ces sponsors est l’attachement qu’ils témoignent aux populations meurtries, depuis le début de la guerre contre les terroristes. Leur présence aux côtés de Françoise Etoa ne relève donc pas du hasard.
En rappel, le Cercle des enfants est une entité de l’association Défense de la langue française. Association créée en 1958 par l’Académie française. Cercle des enfants a dix ans cette année. Le concept «Un sourire pour les orphelins de guerre» rentre dans le cadre des festivités de son 10ème anniversaire. A cette occasion, «j’ai voulu donner un moment de plaisir aux orphelins de guerre qui ont un quotidien triste», a expliqué à La Météo Françoise Etoa. Ce sera chose faite ce dimanche !