Cameroun: entame des travaux de construction d’un pipeline de 355 km en janvier 2016

Selon le consortium 3PL chargé de la construction de cet oléoduc, le coût estimatif de l’infrastructure est de 218 milliards de francs CFA

Les travaux de construction d’un pipeline long de 355 km devant permettre l’acheminement des produits pétroliers à partir de la raffinerie de Limbé (Sud-ouest) à Yaoundé, la capitale en passant par Douala la métropole économique du pays, débuteront en janvier prochain.

Le chronogramme des travaux publiés lundi révèle que le premier tronçon long de 110 km entre la ville de Limbé, siège de la Société nationale de raffinage (SONARA), unique raffinerie du pays, débute au mois de janvier pour ce qui doit aboutir à Douala.

Le deuxième tronçon partira de Douala pour la ville industrielle d’Edéa (Littoral) long de 70 km, puis, la dernière étape entre Edéa pour Yaoundé, la capitale, soit une distance de 175 km.

 

Selon le consortium 3PL chargé de la construction de cet oléoduc, le coût estimatif de cette infrastructure est de 218 milliards de francs CFA.

Cette entreprise affirme que la mobilisation des financements proviendra essentiellement « de la tenue d’une tour de table des investisseurs originaires de la Chine, de la Corée, du Nigeria, de la Suisse ou encore de la Russie qui permettra de mobiliser plus de 30 pour cent du coût du projet ».

Le reste des financements proviendra des prêts auprès des banques et des fonds d’investissement.

Des informations proches de la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (CSPH) laissent croire que la construction de cet oléoduc pourrait entraîner la baisse des coûts des produits pétroliers d’au moins 20 pour cent.