Cameroun : Enseignement supérieur , des responsables installés

Les conseillers techniques et autres inspecteurs ont pris fonction hier à Yaoundé

Ambiance de fête hier à l’amphi 250 de l’Ecole nationale supérieure Polytechnique, à l’occasion de la cérémonie d’installation des responsables nommés par le décret n° 2017/7175 du 6 juillet 2017 du Premier ministre, chef du gouvernement, Philémon Yang. Il s’agit des conseillers techniques I et II, Aboya Endong Manassé et Ngatchou Alexis, des inspecteurs de services I, II et III, Kemogne Emile, Fongoth Augustina et Solange Abate Edi’i, du chef de la division des systèmes d’information, Acha Etoundi Roger, du chef de la promotion du dialogue et de la solidarité universitaires, Tamasse Joseph et du chef de la division des études, de la prospective et des statistiques, Engoudou Yves Sébastien.

Pour le ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo, chancelier des ordres académiques, ces promotions obéissent au tryptique : assurance, qualité, professionnalisation. Les nouveaux responsables sont compétents, expérimentés, loyaux, proactifs et ils ont fait leurs preuves. Raison de plus pour qu’ils mettent leur savoir et leur savoir-faire au service de la production des savoirs, pour faire de chaque étudiant, un authentique acteur de l’émergence du Cameroun. Qu’ils mettent également à contribution leur science pour incruster à nos universités dans le secteur de la production, la mutation voulue par le président de la République. Et pour ce faire, probité, audace, ingéniosité et inventivité devront être leur boussole, pour ouvrir de nouvelles clairières du savoir, tout en étant en phase avec les règlements de la République dans la gestion des ressources, et ne pas être de simples réceptacles, mais des forces de propositions de gouvernance administrative et managériale. Le carnet de bord décliné par Jacques Fame Ndongo est donc clair : on ne soumet pas une énigme à un supérieur hiérarchique, et la routine ne sera point tolérée. D’où sa prescription : perspicacité et sagacité pour s’arrimer à la mouvance axée sur les résultats.