Cameroun – Énergie: La société Tehnis financera les travaux de construction du barrage hydroélectrique de Njock, dans la Région du Centre

C’est l’une des retombées directes de la Conférence Economique de Yaoundé.

Le financement des travaux de construction du barrage hydro-électrique de Njock est annoncé.  À en croire le journal The Spark du mercredi 1er juin 2016, c’est la société Tehnis qui fournira les fonds nécessaires pour ce projet. C’est l’une des retombées directes de la Conférence Economique de Yaoundé, lit-on.

Le projet du barrage hydroélectrique de Njock, qui se situe près d’Eséka dans la Région du Centre, a, entre autres comme objectifs, de renforcer le Réseau Interconnecté Sud (RIS), d’augmenter le taux d’accès à l’énergie électrique des populations, de garantir l’essor de tous les secteurs de l’économie. La puissance estimée du barrage est de 200 MW.

D’après le ministère en charge de la Planification, les études techniques sont en cours et les 180 milliards de francs CFA nécessaires pour parvenir à la concrétisation de ce projet, seront bientôt disponible à en croire The Spark. Un projet qui peut se réaliser en 48 mois, d’après les études déjà disponibles.

Le barrage hydroélectrique de Njock sera construit dans le bassin du Nyong. D’une superficie de 27900 km2, le bassin du Nyong se classe au second rang des bassins fluviaux entièrement camerounais, après celui de la Sanaga (140000 km2). Des études de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) montrent que le Nyong prend sa source près d’Abong-Mbang vers 700 m d’altitude. Le fleuve franchit une série de chutes rapides dont les plus importantes sont celles de Mpoume près de Makak et de Njock près d’Eseka.

La longueur totale de son cours atteint 670 km et la plus grande longueur de son bassin est seulement de 400 km. Le projet d’aménagement hydroélectrique de Njock sur le Nyong couvrira six régions, à savoir le Centre, le Sud, le Littoral, l’Ouest, le Sud-Ouest et le Nord-Ouest.