Cameroun – Elections au Rdpc: “Congelcam” fait la loi à Bafoussam

Le candidat soutenu par Sa Majesté Njitack Ngompé Pelé à la section Rdpc Mifi-centre, a essuyé un cuisant revers.

A la faveur du processus de renouvellement des organes de base du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), le gardien de la tradition du peuple Fussep bien qu’exclut de fait à un éventuel poste dans ces organes de base, par la circulaire du comité central du Rdpc, a pensé pouvoir user de son entregent pour  soutenir un candidat, en la personne Tadée Wafo, pour remplacer le président sortant, Jules Hilaire Focka Focka, par ailleurs maire de la commune de Bafoussam 1er. De sources bien introduites, au moment de confectionner une liste consensuelle, le monarque se serait opposé à toute autre tête liste que « son favori ». Mais l’opposition du camp d’en face sera à l’origine de l’éclatement de cette liste en deux. L’une conduite par Tadée Wafo ; et l’autre par Jules Hilaire Focka Focka. Après le faux pas du dimanche 8 novembre 2015, l’élection  de  ce dimanche 15 novembre 2015, est finalement venue départager les deux protagonistes. A l’issue d’une élection particulièrement tendue, la liste du président sortant a été déclarée vainqueur. Plus qu’une victoire, beaucoup voient une humiliation du chef Bafoussam par l’un de ses sujets. «Donc quelqu’un peut tenir tête à son chef et s’en sortir !», s’étonne un natif de Bafoussam qui dit avoir appris la leçon. Comme consolation pour le Fo’o, le consensus qu’il y a  eu autour de l’un de ses poulains, porté à la tête de section Ojrdpc Mifi-Centre.

Sylvestre Ngouchinghé fait la loi

Si à Mifi-centre, le président sortant a pu résister au vent de la contestation, son homologue  de Mifi-Ouest à contrario, n’a pas eu la chance. Joseph Confiance Fongang dont la liste était aux prises avec celle conduite par Daniel Ndefonkou, maire de Bafoussam 3ème,  a été coiffé au poteau. Comme c’était déjà le cas pour les investitures aux élections à la députation en 2013. Toutefois, nombre de personnes concèdent cette déchéance de Joseph Confiance Fongang, à l’implication personnelle de Sylvestre Ngouchinghé, Pdg des Poissonneries Congelcam au profit de ses adversaires. L’homme d’affaires récemment cité par le Magazine Forbes parmi les personnalités les plus riches d’Afrique centrale, est perçu comme le principal pourvoyeur du nerf de la guerre. D’ailleurs, lorsque le verdict de l’élection de cette section est tombé autour de 20 heures le 15 novembre dernier, il s’est joint aux autres femmes de la faction qu’il soutient, pour des scènes jubilatoires.

Loin des chaudrons que sont les sections Mifi-centre et Mifi-Ouest, les militants de Rdpc de la section Mifi-Nord, ont passé une journée d’élection plutôt tranquille. Car là-bas, les autres prétendants ont accepté de se greffer dans la liste conduite par Bernard Faha.