Cameroun – Effort de guerre contre Boko Haram: 2,5 milliards de FCFA gérés dans l’opacité la plus totale

La somme a été gérée entre le comité interministériel ad hoc de gestion des dons, présidé par le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation (MINATD), et les forces de défenses de la lutte contre Boko Haram.

D’après le journal  L’œil du Sahel de ce lundi 19 septembre 2016, personne n’est en mesure d’expliquer de quelle façon l’argent collecté pour la lutte contre Boko Harm a été dépensé. Le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation (MINATD) a procédé à la répartition de 2,5 milliards de FCFA à la mi-avril 2016. «Une partie était destinée aux soins des blessés de guerre et d’autres besoins. Une autre partie pour la reconstruction des infrastructures détruites comme les écoles et c’est le génie militaire qui devait s’en charger», indique une source du MNATD. Selon la source, 1 milliard de FCFA a été au versé Gouverneur de la région de l’Extrême Nord et quelques millions au Ministère de la Défense (MINDEF).

D’après le journal, Louis de Gonzague Ndjana, le président par intérim du Comité interministériel ad hoc logé au MINATD indique que seul le président peut «communiquer là-dessus». «La demande d’information introduite auprès du MINATD à ce sujet restera lettre morte», peut-on lire dans le journal. AU MINDEF, L’œil du Sahel est renvoyé au MINATD. «Allez Au MINATD. Nous n’avons rien ici. On accompagnait seulement le Comité ad hoc. Je ne peux donc pas communiquer sur quelque chose que j’ignore», indique une source du MINDEF. Cependant, ladite source ajoute que «le montant était ridicule [1,5 milliard de FCFA]. On s’est dit qu’en le partageant entre les soldats, ça allait créer des frustrations. On a donc demandé qu’ils gèrent ca là-bas. Je n’ai pas été mis au courant. Même l’actuel ministre [Joseph Beti Assomo] ne sait pas plus».

Le compte «Boko Haram» est logé à la Paierie Générale du trésor de Yaoundé. «C’est le payeur général qui le mouvemente sur instruction de l’ordonnateur  [MINATD] lui seul peut donner le solde du compte, bref un état des dépenses» souffle un cadre de la Direction Générale du Trésor. Mais, le Trésor se veut également clair. «Je ne suis pas le gestionnaire de ce compte. Allez au MINATD», précise le payeur général.

Les soldats au front quant à eux, disent n’avoir rien perçu. «Je n’ai jamais reçu un seul franc cotisé par les camerounais dans le cadre de l’effort de guerre (…)», confie sous cape un militaire en détachement à Kolofata.