Cameroun : Eding Sport , par amour du beau jeu

Pour sa deuxième saison en Ligue 1, le club, champion de la phase aller affiche des résultats probants

 

En battant UMS de Loum (3-2) lors de la 17e journée, Eding Sport a terminé la phase aller en tête du classement de Ligue 1. Le club de la Lékié, avec 34 points, compte six unités d’avance sur son dauphin. Une marge qui permet de voir venir. Certes, le titre de champion de la première moitié de la compétition est purement honorifique. Cependant, il permet de se faire une idée de la progression effectuée par cette équipe, qui ne dispute que sa deuxième saison en Ligue 1. Le premier exercice s’était achevé à la huitième place du classement. Une phase d’apprentissage et d’échauffement au cours de laquelle les joueurs et l’équipe dirigeante ont appris. Aujourd’hui, Eding Sport ne peut plus se cacher, même si pour ses responsables, Union de Douala, UMS de Loum et Coton Sport de Garoua restent les principaux favoris du championnat. Ces clubs sont pourtant distancés aujourd’hui. Union compte 14 points de retard sur le leader et Coton sport neuf. Le petit poucet d’hier assimile vite ses leçons. Son bilan de la phase aller est éloquent : neuf victoires, sept matchs nuls et une seule défaite. Eding Sport possède la meilleure attaque (24 buts marqués), la meilleure défense de Ligue 1 (8 buts encaissés) et le meilleur buteur de la compétition. Auteur de neuf buts, Fabrice Fosso a même été convoqué lors du dernier regroupement des Lions indomptables.
Eding Sport a été créé en 2012 à l’issue d’un championnat de vacances et affilié au championnat départemental de football de la Lékié. Dès sa première année, il accède en deuxième division régionale du Centre. Le club y passera deux ans avant d’accéder au championnat professionnel, en Ligue 2, puis en Ligue 1 en 2015. L’équpe entraînée par Anicet Mbarga Foé a conquis le public notamment par sa philosophie basée sur le beau jeu. La formation occupe également une place importante dans le projet du promoteur, Saint-Fabien Mvogo. Quelques joueurs issus de l’académie du club, à l’instar des jeunes Nyobe et Massi Engolo, se sont distingués cette saison dans l’équipe première. Cependant, même si tous les voyants sont au vert, du côté d’Eding Sport, on ne veut pas pour autant se considérer déjà comme un cador de Ligue 1. Le club a encore 17 journées pour inscrire définitivement son nom dans les annales du football camerounais.
 

Supporters

 

Anicet Foé Mbarga: « Notre bilan est satisfaisant»

Entraîneur d’Eding Sport

« Nous sommes une jeune équipe qui n’a que deux ans en première division. Il y a des équipes qui sont habituées à jouer les premiers rôles à savoir notamment Coton Sport et Union. Elles vont sans doute chercher à se réveiller lors de la phase retour. Nous ne savons pas ce que nous réserve l’avenir, mais nous allons continuer à tirer le wagon comme nous le faisons jusqu’à présent. Notre bilan est satisfaisant. Maintenant, c’est la pause, nous allons donner un temps de repos à nos joueurs pour permettre à leurs organismes qui ont été trop sollicités de se régénérer. »

 

Nicolas Tonye Tonye: « Le maintien en Ligue 1 reste notre principal objectif »

Directeur technique d’Eding Sport

« Notre philosophie est de nous faire plaisir sur le terrain, tout en donnant satisfaction aux spectateurs. Nous pourrions essayer d’occuper la place laissée vide par les grands clubs. Mais ce sera un travail de longue haleine. Aujourd’hui, nous sommes leader du classement. Néanmoins, il ne faut pas oublier que tout va vite en football. Le maintien en Ligue 1 reste notre principal objectif. Parler du titre serait prématuré à ce stade de la compétition. »