Cameroun – Drame: Un père de famille perd sa vie après avoir découvert que son fils a vendu la boutique familiale à Douala (Littoral)

Le fils en question a été placé en garde à vue à la brigade de gendarmerie de Logbessou.

Il n’a pas supporté d’apprendre que son fils le dénommé Achille Ndongo malgré son refus, a vendu l’unique boutique mamelle nourricière de sa famille située au marché New-Deido à Douala dans la Région du Littoral. Le nouvel acquéreur de ladite boutique s’étant présenté chez lui, ce père d’une famille de quatre enfants traumatisé par ce qui se passait, a été victime d’un accident vasculaire cérébral. C’était le mardi 20 juin 2017. Conduit à l’hôpital de Deido, il  va y décéder et sa dépouille gardée à la morgue dudit hôpital.

En fait il se passe qu’Achille Ndongo voulait se rendre au Canada. N’ayant pas les moyens pour le faire, l’homme âgé de 42 ans a demandé à son père de l’y envoyer. Celui-ci avait déjà payé le voyage de son fils pour le Ghana, il y a de cela quelques années. Cette fois-ci, il a demandé à Achille de lui donner le temps de récolter l’argent nécessaire pour l’envoyer au Canada. Une réponse qui n’a pas été au goût du fils qui lui a suggéré de vendre plutôt l’unique boutique de la famille. Après moult menaces parmi lesquelles une tentative d’incendier le domicile familial, Achille Ndongo à l’insu de son père a vendu la boutique.

Ayant appris le décès de son père, Achille Ndongo est allé menacer avec un couteau sa mère au prétexte que celle-ci serait la meurtrière de son mari. Les éléments de la brigade de gendarmerie de Logbessou alertés, arrivés sur les lieux, ils ont embarqué ce dernier et l’ont placé en garde à vue à la brigade. Le quotidien Le Jour édition du 23 juin 2017 qui parle de cette affaire, rapporte qu’un gendarme a déclaré qu’«Achille pourrait être un malade mental».