Cameroun – Développement: Le Lamido Aboubakary Abdoulaye électrifie une cinquantaine de villages dans le Département du Mayo-Rey (Nord)

Les installations des panneaux solaires ont été faites par une équipe d’ingénieurs. Elle précise que chaque ménage aura droit au moins à quatre ampoules.

Depuis le 1er septembre dernier, le Département du Mayo-Rey, dans la Région du Nord, est dans la fête. Une cinquantaine de ses villages est désormais connectée au réseau électrique. Ceci grâce au projet financé par le Lamido Aboubakary Abdoulaye, par ailleurs, vice-président du Sénat. Une équipe d’ingénieurs a procédé à l’installation des panneaux solaires. «C’est un changement radical dans nos vies. Aujourd’hui on a la lumière dans nos maisons. Le rêve s’est réalisé pour moi», a déclaré Nana Ismaila, un habitant du village Mbang-Rey. C’est une joie que partage Dia Halimatou une ménagère de Mbang-Rey. «J’ai la lumière chez moi. Adieu les lampes et les bougies», a-t-elle affirmé.

Concernant ce projet d’électrification rurale, il faut dire qu’il est dans sa première phase. Et à ce niveau, ce sont les villages des Arrondissements de Touboro, de Mandring, de Tcholiré et de Rey-Bouba, qui ont été choisis. «Les plaques solaires sont déjà installées, et les localités de Panama, Mbang-Rey, Djemadjou, Madingring, Mbaikwa et Rey-Bouba sont déjà éclairées», indique l’ingénieur en chef de l’opération d’électrification. Le Quotidien Émergence édition du 16 septembre 2016 qui relaie cette information précise que «d’autres équipes sont en train de procéder depuis lundi dernier à l’installation des plaques solaires dans les villages de Sakdjé, Guidjiba, Gambaet Mbacka».

Les ingénieurs sur le terrain font savoir que la construction des différents sites est très avancée. L’ingénieur en chef ci-dessus cité souligne que chaque ménage aura droit au moins à quatre ampoules.  «La seconde phase va démarrer d’ici octobre parce que nous avons des localités difficiles d’accès. La distribution se fait en fonction de la capacité des maisons connectées. C’est au moins quatre ampoules par ménage», explique-t-il.

De son côté, le Lamido de Mayo-Rey Aboubakary Abdoulaye a dit qu’il «inscrit cette action dans le cadre du projet d’électrification lancé par le Président de la République».