Cameroun: des services de santé de la reproduction adaptés aux jeunes

Le projet gouvernemental appuyé par l’UNFPA a été mis en place dans des hôpitaux de Bertoua, Ngaoundéré et Abong-Mbang, afin de faciliter l’accès à l’information et aux soins

Les hôpitaux régionaux de Bertoua et de Ngaoundéré et l’hôpital de district d’Abong-Mbang dans la Région de l’Est disposent désormais d’un service spécial adapté pour les jeunes et leurs problèmes de santé de la reproduction. Ce projet gouvernemental a été appuyé par le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), afin de faciliter l’accès des jeunes à l’information et aux services de santé de reproduction.

Selon l’UNFPA Cameroun, huit hôpitaux de district des régions de l’Est, de l’Adamaoua, du Nord et de l’Extrême-nord disposeront d’une unité de services adaptés aux jeunes en fin 2015. «Une jeunesse en bonne santé, bien formée et outillée peut faire progresser la croissance économique de demain si l’investissement d’aujourd’hui est stratégique et efficient», indique la représentante de l’UNFPA au Cameroun, Barbara Sow.

 

L’institution prévoit également d’ouvrir deux points de prestation de services en santé de la reproduction dans les centres multifonctionnels de promotion des jeunes à l’Est et à l’Extrême-Nord. «dans les structures d’encadrement des jeunes, ils répondent à la nécessité de retrouver les jeunes là où ils se trouvent pour une offre de service de proximité comprenant information, écoute, conseil, orientation/référence et prise en charge minimale en fonction des cas», explique le chargé de programme Jeunes à L’UNFPA, Gabriel Tchokomakwa.

Cette initiative, subventionnée à hauteur de 80 000 dollars US par le Fonds des nations unies pour la population, répond au besoin d’encadrement des jeunes et des adolescents camerounais, dans les domaines des IST et Vih-Sida, des grossesses précoces, des avortements. Selon des statistiques révélées par l’institution, près de 50% des filles et un peu plus de la moitié des garçons âgés de 15–19 ans ont déjà eu des rapports sexuels.

Le Fonds des Nations Unies pour la Population est un organisme de développement international de l’Onu. Il œuvre pour réduire la mortalité maternelle, promouvoir l’égalité de sexe et les droits de la reproduction par le renforcement du système de santé. L’UNFPA milite en faveur du changement des comportements en ciblant les femmes, les jeunes et les adolescentes.