Cameroun : De retour d’une tournée sur le chantier des infrastructures de la Can 2019 à Douala, le cortège des membres du Gouvernement tue un enfant

Magloire Séraphin Fouda, le Ministre Secrétaire Général du Premier ministère, Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt et cinq autres membres du Gouvernement sont à Douala.

Dans la matinée de ce vendredi 24 juin 2016, ils ont tenu une réunion dans les services du Gouverneur de la Région du Littoral au quartier Bonanjo pour «la signature de Conventions relatives aux CAN» indique Mireille Bisseck, Délégué régional de la Communication pour le Littoral. Après cette séance de travail en salle, les membres du Gouvernement, les autorités traditionnelles, administratives, sportives se sont rendus à Japoma, localité située à l’Est de la capitale économique.

Sur place, ce beau monde a fait le triste constat que les travaux de construction du Complexe sportif de Douala-Japoma dans la perspective de la CAN 2019 de football n’ont toujours pas démarré, plusieurs mois après la date fixée pour le début de la construction. À en croire nos sources, la complication des procédures d’indemnisations et d’expropriations serait à l’origine du retard observé.

Afin de respecter le délai de 24 mois qui reste pour la livraison du Complexe, Magloire Séraphin Fouda, qui conduisait la mission a invité tous les acteurs impliqués à plus de diligence. Sur le chemin retour, le cortège qui roulait à tombeau ouvert a violemment heurté un garçon de cinq ans non loin du lieu-dit Entrée quartier Bille. Cet enfant aurait rendu l’âme, à en croire une source familiale.