Cameroun – Consommation: Un commerçant surpris en plein reconditionnement d’un riz périmé dans des sacs neufs

0 sacs de 50 kg ont été confisqués en saisie par la Délégation départementale du Commerce du Mfoundi.

La brigade des contrôles et de la répression des fraudes de la délégation départementale du Commerce du Mfoundi, lors d’une de ses descentes, a pris en flagrant délit un opérateur local spécialisé dans le commerce de riz et basé à Yaoundé. Celui-ci s’apprêtait à reconditionner des stocks de riz périmé dans des sacs neufs. 50 sacs de 50 kg ont été confisqués en saisie réelle tandis que le reste des stocks en quantité trop importante a été retenu en saisie conservatoire dans les locaux de l’entreprise.

Des colonnes du journal Cameroon Tribune édition du 31 mai 2016, on apprend que l’opérateur dont l’identité reste cachée agit «lorsque ses clients ont le dos tourné. Il se mue en une usine de reconditionnement de riz périmé». Le quotidien national nous informe que les éléments de la Délégation départementale du Commerce du Mfoundi ont trouvé «des quantités importantes de riz thaÏlandais de marque «Lion» dont la date de péremption approche ou est échue».

La brigade a par ailleurs indiqué ses soupçons sur d’autres sacs de riz en attente des acheteurs. Elle a laissé entendre qu’il pourrait s’agir d’autres sacs contenant la denrée alimentaire périmée depuis sept ans, voire dix ans. L’opérateur concerné a été convoqué par la Délégation. «Les sanctions qu’il encourt vont jusqu’à l’interdiction de toute activité commerciale, puisqu’il s’agit selon la brigade des contrôles «d’une situation d’empoisonnement de la population», écrit le journal.