Cameroun: Comment le réseau Essimi MENYE a comploté contre le chef de l’État, Paul BIYA

Tout part des États-Unis, Abaga Ntchama, actuel directeur de la BEAC est le neveu d’ Ondo Menye, l’ancien administrateur afrique au FMI.

C’est lui qui a fabriqué Essimi Menye qui était un simple consultant en statistiques ( sur contrat) a la Banque mondiale avant de rejoindre l’équipe Cameroun du FMI comme Conseiller. A la banque Mondiale, il n’avait que des contrats à courts termes. Essimi Menye est introduit auprès de Ondo Menye par Jérôme Mendouga ancien ambassadeur du Cameroun aux Etats Unis et Lucie Mbotto Fouda une résidente camerounaise. Tous sont des proches de Jean Marie Atangana Mebara devenu secrétaire général de la présidence de la République en août 2002. Atangana Mebara et Jérôme Mendouga demandent à plusieurs reprises le départ du FMI des camerounais impliqués dans le dossier du point d’achèvement. Ces derniers n’assistaient pas à des réunions pour le contrôle de la succession de Paul Biya qui se tenaient à la résidence Jérôme Mendouga et au cours desquels prenait part Essimi Menye, Ondo Menye et Mbotto Fouda.

D’ailleurs au FMI, Ondo Menye, Equato guinéen affirmait à ses collègues blancs qu’il avait plus d’entrées au Cameroun et connaissait mieux le Cameroun que tous les autres camerounais. Il faisait allusion ainsi aux contacts directs qu’il entretenait avec Jean Marie Atangana Mebara. Alors qu’il ne maîtrise rien du dossier Cameroun, et suite à des manigances de Ondo Menye, Mebara et Mendouga, Essimi Menye rejoint le FMI comme conseiller en 2003 et le dossier Cameroun qui était piloté depuis 5 ans ( Essimi ne pensait même pas être Fmi à cette date) par d’autres camerounais leur est retiré et confié à Essimi qui rend compte à Jean Marie Atangana Mebara. Il va piloter ce dossier qui était déjà achevé pendant deux ans. Après le point d’achèvement, Jean Marie Atangana Mebara et Jérôme Mendoga confient à Paul Biya que Essimi est « le monsieur Cameroun du FMI » et qu’il ferait un meilleur ministre des finances pour détruire les réseaux Abah Abah. Or Essimi n’a piloté qu’en partie ce dossier pendant deux ans et n’est ni financier, ni économiste, mais statisticien. Suite à ces manœuvres, le clan Essimi a fait perdre au Cameroun un poste de Conseiller principal au FMI et faire profiter à Essimi un poste de conseiller ( durée déterminée) . L’enjeu de toutes ces manœuvres chez Mebara et Mendouga était de contrôler les caisses du Cameroun pour préparer la présidentielle de 2011 car ils pensaient que Biya ne modifierait pas la constitution pour se représenter. Voilà donc comment le célèbre malade de la CNPS est devenu ministre des finances au Cameroun. Et à l’instant ou j’écris ces lignes, ce même réseau toujours en activité s’oppose aux actions entreprises contre Essimi Menye par l’actuel ministre de la Justice Laurent Esso. ALLONS SEULEMENT!