Cameroun : Cérémonie de fin de saison sportive 2017

La fin de la saison sportive 2017 approche à grands pas. Au ministère des Sports et de l’Education physique et dans les différentes fédérations sportives, on s’attèle résolument aux préparatifs de la cérémonie de clôture des activités qui sera ponctuée par la remise solennelle des trophées aux clubs vainqueurs des différentes coupes.

Depuis le 12 octobre dernier, trois réunions se sont déjà tenues dans la salle de presse du Stade omnisports de Yaoundé sous la supervision du ministre des Sports et de l’Education physique, Bidoung Mkpatt.

Pour une meilleure élaboration de cet important événement qui sera rehaussé par la présence des plus hautes autorités du pays, les onze commissions créées à cet effet par décision du MINSEP, couvrent une large palette d’activités liées, entre autres, au protocole, à la santé, à la presse, au marketing, aux finances, à la logistique et transports, à la sécurité, à la mobilisation, à l’animation et pavoisement.

Ces différentes commissions dans lesquelles se retrouvent à la fois les responsables du ministère des Sports et les représentants des administrations partenaires, sont à pied d’oeuvre dans leurs domaines respectifs de compétence.

Le 30 novembre 2017, lors de la dernière réunion en date, les exposés des commissions et sous-commissions et les échanges qui ont suivi, ont renseigné suffisamment l’auditoire sur les avancées enregistrées sur le terrain. A écouter les uns et les autres, l’édition 2017, sera marquée d’un cachet particulier.

En plus de la présence emblématique du chef de l’Etat, le ministre des Sports et de l’Education physique insiste particulièrement sur le contexte particulier de la tenue de l’événement qui va culminer avec la finale de la Coupe du Cameroun de football dont les finalistes sont connus depuis dimanche.

Tout le spectacle qui va agrémenter le derby tant attendu aura lieu un an environ après la CAN féminine 2016 et va servir de répétition générale pour la préparation de la CAN 2019 que va abriter le Cameroun.

Autant dire que les différents acteurs doivent s’impliquer pleinement pour assurer un succès sans précédent, notamment sur le plan des innovations à apporter au niveau du pavoisement et à celui des mouvements d’ensemble.

La presse et les médias en général sont appelés à jouer leur partition en assurant une couverture exhaustive de la cérémonie de clôture de la saison sportive qui est un moment exceptionnel de communion. Etant donné que l’imminence de l’événement ne fait l’ombre d’aucun doute, il faut rester sur le qui-vive en maintenant le pied sur l’accélérateur.