Cameroun : Centre , on parle protection du genre

Mbalmayo (Nyong et So’o) – Le centre perpétuel secours de Mbalmayo a abrité le 12 et 13 mai 2017 un atelier national de deux jours sur la validation du projet du plan d’action national de mise en œuvre des résolutions 1325 et connexes du Conseil de sécurité des Nations unies sur le thème femmes, paix et sécurité. La rencontre était organisée par le ministère de la Promotion de la Femme et de la famille (Minproff), en partenariat avec l’Organisation des Nations unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (Onu-Femmes). Plusieurs acteurs du domaine de la promotion des droits de la gent féminine ont pris part à ces travaux dirigés par Moussa Aoudou, secrétaire général du Minproff.
Selon le SG, la tâche est technique, délicate mais exaltante : « Au sortir de ces travaux, le Cameroun devrait disposer d’un document pour une utilisation générale de résultats probants ». Les différentes interventions des participations étaient axées sur les conséquences des crises sociopolitiques et militaires sur le bien-être des femmes et des filles. Il s’agit, entre autres, des abus sexuels, des maltraitances, du viol. Au terme de ces travaux, Paulette Beach Songue, représentante de l’Onu-Femmes, n’a pas manqué de féliciter le gouvernement pour d’intérêt qu’il manifeste pour les résolutions visées. Le lancement du processus d’élaboration dudit projet a eu lieu le 15 novembre 2016 à l’hôtel Hilton à Yaoundé.